Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud - HEIG‑VD




Projets de recherche

Ingénierie et Architecture

5G-SDR : Retransmettre les grands événements live en utilisant moins de fréquences

Des ingénieurs-es de la Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud - HEIG-VD développent des solutions pour la retransmission de grands événements en live, en collaboration avec la PME…

HEIG-VD

Interdisciplinaire

FabLabs et pédagogie: les makers s’invitent dans la formation tertiaire

Les FabLabs et autres tiers-lieux sont de formidables outils de développement de compétences, aussi bien de savoir-faire (hard skills) que de savoir-être (soft skills). Ce projet a exploré…

HE-Arc Conservation-restauration
HE-Arc Ingénierie
HE-Arc Santé
HEG Arc
HEIG-VD

Optimisation d'une installation de séchage des fruits au Burkina Faso et au Sénégal

Le Burkina Faso et le Sénégal sont deux importants pays producteurs de mangue. Dans ces pays, la saison des mangues ne dure que deux mois. Il en résulte des pertes post-récolte qui dépassent les 50%.…

HEIG-VD

Ingénierie et Architecture

Remote Lab

Plateforme digitale de laboratoires en ligne pour les travaux pratiques à distance

HES⁠-⁠SO Valais-Wallis - HEI
HEIG-VD

Ingénierie et Architecture

GRIPIT - Groupe de Recherche Interdisciplinaire en Projet Innovant de Transport

L'objectif du projet est de créer une interaction permettant une synergie effective en fédérant les forces industrielles et scientifiques des technologies nécessaires au déploiement du transport sous…

HES⁠-⁠SO Valais-Wallis - HEI
HEIA-FR
HEIG-VD
HEPIA

Economie et Services

Modèle d’excellence en EMS

Depuis plus de deux ans, les équipes de l’IIDE sont au côté de la Fondation Saphir dans le développement d’une stratégie disruptive d’accueil des adultes âgés en EMS. Ce projet vise à établir un…

HEIG-VD

Santé

PRITS

Développement d’un jeu sérieux sur l’apprentissage du droit des patients en santé

HESAV
HEIG-VD
Apprendre le concept mathématique

Economie et Services

Integrated Decision Heuristics & Discrete Choice Modeling

Ce projet FNS Spark propose un cadre analytique mathématique et statistique permettant d’étudier la diversité des comportements de prise de décisions, c’est-à-dire de détecter d'un point de vue…

HEIG-VD

Ingénierie et Architecture

DIBIME : Assemblage bimétallique par diffusion sous vide

Une équipe de la Haute École d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud - HEIG-VD recherche le procédé parfait pour réaliser des assemblages permanents de cuivre et de titane, ainsi que de cuivre et…

HEIG-VD

Ingénierie et Architecture

GDDR6 IP Core : Un contrôleur de mémoire destiné à la recherche en physique ou aérospatiale

Une équipe de la Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud - HEIG-VD souhaite développer un contrôleur de mémoire GDDR6 intégré dans un circuit composé de cellules programmables.…

HEIG-VD
Caryn Mathy

Economie et Services

Deep Line Optimisation

Le projet Deep Line Optimisation (DLO) vise à objectiver les impacts organisationnels et économiques des innovations de type deep learning dans l’industrie manufacturière.

HEIG-VD
Chercheur regardant dans une longue vue

Ingénierie et Architecture

Après-Covid

Un appel à projets destiné aux entreprises impactées par la crise sanitaire.

HEIA-FR
HES⁠-⁠SO Valais-Wallis - HEI
HEIG-VD
Changins
HEPIA
HE-Arc Ingénierie

Actualités

Immersion dans les métiers de demain

Depuis plusieurs années, l'économie et les milieux patronaux s'accordent à dire qu'une majorité des métiers de 2030 n'existent pas encore. Face aux mutations profondes que connaît la société, notamment dues à l'émergence de nouveaux métiers et de nouvelles compétences liés au déploiement digital et à l'industrie 4.0, la HEIG-VD s'implique pour permettre aux jeunes, dès 8 ans, de se familiariser de manière ludique avec l'univers de la robotique, de la technique et des sciences. Depuis plusieurs années, l'économie et les milieux patronaux s'accordent à dire qu'une majorité des métiers de 2030 n'existent pas encore. Cette perception s'est renforcée avec la pandémie de Covid-19 et la nouvelle manière d'appréhender le travail et la relation à l'entreprise qui en découle. Si la perspective apporte son lot de mystère et d'excitation devant tant de possibles, elle génère aussi une forme d'appréhension et un besoin de projection. Les hautes écoles spécialisées répondent à ce besoin de compréhension et de représentation grâce à leur ancrage dans le monde professionnel, qui assure l'adéquation du contenu des formations proposées en les orientant dans les champs de compétences qui se profilent. Plus largement, la HEIG-VD organise aussi des activités pour les jeunes, particulièrement concernés par cette évolution sociétale. Elle propose ainsi une large palette d'activités de découverte des métiers techniques afin que chacune et chacun puisse explorer les différentes facettes des technologies et des sciences. Encadrées par des professionnelles et des partenaires du domaine, les participantes réalisent, selon leur âge, des expériences pour découvrir le métier d'ingénieur·e et découvrent les tendances d'aujourd'hui qui modèleront les métiers de demain. L'atelier PRODIGE (Projet de Découverte de l'Information en Groupe), par exemple, a pour objectif de se familiariser avec les bases de la programmation à travers l'utilisation de robots Thymio. Plus d'informations sur www.heig-vd.ch/jeunes Marie Jobin, Responsable de missions stratégiques à la HEIG-VD (Article paru dans La Région, le 5 septembre 2022, p.4)

Forum MuseumXTD – Musée d’art de Pully

Insuffler la pensée numérique dans les petits et moyens musées.

Le projet-pilote de recherche appliquée MuseumXTD (« museum extended ») explore les enjeux de la transition numérique au sein des petits et moyens musées et expérimente de nouvelles méthodologies de travail en associant l'environnement entrepreneurial et de l'innovation vaudois (start-up, entreprises, Hautes Écoles). Il vise à collecter des ressources pour accompagner ces musées dans la transition et prend pour exemple la conception d’un dispositif numérique au sein des Musées de Pully dans le cadre du projet consacré à C. F. Ramuz et à la littérature, dont l’ouverture est prévue en 2023.

Les résultats de ce projet de transformation seront présentés au public les 12 et 13 octobre 2022 à Yverdon-les-Bains.

Le Media Engineering Institute de la HEIG-VD participe au processus de réflexion et coorganise les ateliers et conférences autour du projet.

Au programme : - Le mercredi 12 octobre (9:00-17:00) : présentations, retours d’expérience et tables rondes avec la présence de professionnel·le·s des musées, de chercheurs et chercheuses et de spécialistes du numérique - Le jeudi 13 octobre (9:00-12:00) : présentation de l’étude de cas réalisé par les Musées de Pully et retours d’expérience Les inscriptions à l’événement seront ouvertes fin août. Pour toute question : marion.lehembre@concilioltd.com

Cérémonie de remise des trophées du Prix Suisse de l’Éthique – le 7 juin 2022

Les trois Prix du jury et le Prix « coup de cœur » des étudiant·e·s seront remis aux lauréat·e·s lors de la 17e édition du Prix Suisse de l'Éthique. En première partie de soirée, la Haute École aura le plaisir d'accueillir l'entreprise « Too Good To Go » pour une conférence sur son modèle d'entreprise.

Grâce à un important travail de communication et de prospection de la part des étudiant·e·s qui organisent le Prix, le jury de professionnel·le·s et le jury d'étudiant·e·s ont reçu un nombre record de 34 candidatures de qualité.

Le jury de professionnel·le·s, représentant des milieux privés et associatifs, présidé par François Pugliese, membre du Conseil professionnel de la HEIG-VD et entrepreneur, a décerné trois Prix. Le « coup de cœur » a été décerné à l'unanimité par le jury d'étudiant·e·s.

Une conférence de « Too Good To Go » – Lauréat de l'édition 2019 Le Prix Suisse de l'Éthique accueillera en deuxième partie de soirée l'entreprise « Too Good To Go », lauréate de l'édition 2019, qui présentera son modèle d'entreprise. L'entreprise a lancé un mouvement de lutte contre le gaspillage alimentaire dont le premier outil est une application mobile qui connecte professionnel·le·s de l'alimentation et particuliers : restaurants, hôtels, supermarchés, boulangeries, primeurs, etc. revendent sur l'application leurs invendus à petit prix grâce à des « paniers-surprises ».

Date : 7 juin 2022 Heure : 18h00 à 19h30 Lieu : Aula Magna du Château d’Yverdon-les-Bains

Informations et inscriptions : ici

 

 

 

Électronique de puissance : deux projets financés

L’Institut d’énergie et systèmes électriques (IESE) vient de recevoir deux financements Innosuisse pour des projets dirigés par le Prof. Mauro Carpita dans le domaine de l’électronique de puissance.

Limitless est le premier projet qui a bénéficié d’un financement Innosuisse. Démarré en août 2021, il est le fruit d’une collaboration avec le Laboratoire des systèmes électriques distribués (DESL) du Prof. Mario Paolone à l’EPFL. L’objectif de Limitless est le développement d’un moteur linéaire à induction dans le domaine Hyperloop, une technologie de transport ultra-rapide sous basse pression, popularisée par Elon Musk en 2013.

Le rôle de l’IESE dans le projet est d’élaborer l’électronique de puissance, tandis que l’EPFL développe le moteur et le banc d’essai circulaire à Ecublens. Cette collaboration vise à développer et valider une approche innovante qui permet de résoudre les problèmes du moteur linéaire liés à l’augmentation de la vitesse, en augmentant son efficacité. Améliorer l’efficacité énergétique de l’ensemble du système constituerait une étape significative dans l’évolution d’une solution Hyperloop comme option économiquement viable et écologiquement durable.

Le partenaire d’implémentation est Swisspod, une start-up de l’EPFL. Test Hyperloop de l'EPFL Source : EPFL

Initié en janvier 2022, le deuxième projet financé se nomme Prisys. Son but est de développer un chargeur de haute tension capable d’alimenter un générateur d'impulsions rectangulaires répétitives de très courte durée (environ 100 nanosecondes), de large ampleur (plusieurs dizaines de kV), avec une fréquence de répétition de l’ordre du kHz (impulsions répétitives). Le développement du chargeur se heurte principalement à deux difficultés : des phénomènes parasites associés aux hautes tensions avec des fréquences de répétition élevées ainsi que des problématiques de compatibilité électromagnétique.

En appliquant un champ électrique pulsé, il est possible de créer des « trous » temporaires dans des cellules humaines, animales ou végétales. Un chargeur de haute tension peut être exploité dans divers domaines, tels que l’agro-alimentaire, la biologie ou la dépollution. Dans une application médicale, en augmentant l’intensité du chargeur, l’on peut même parvenir à détruire complètement la cellule cible, notamment dans des cas de cancer.

Principaux chercheurs de l’IESE pour les deux projets : Serge Gavin – Chef de projet Ra&D serge.gavin@heig-vd.ch +41 24 557 64 87

Simon Kissling – Chargé de Ra&D simon.kissling@heig-vd.ch +41 24 557 27 94

Contact : Mauro Carpita – Prof. et Directeur de l’institut d’Energie et Systèmes Électriques mauro.carpita@heig-vd.ch +41 24 557 63 05

Collaboration SUPSI/CNR/HEIG-VD

La HEIG-VD collabore à un projet relatif à la thématique de l’hydrogène.

L’hydrogène est un vecteur énergétique qui comporte beaucoup de promesses pour l’avenir. Il est notamment attendu que l’hydrogène puisse nous aider à faire face au défi de stockage saisonnier du système énergétique suisse et qu’il remplace des vecteurs de nature fossile pour toute une série d’applications. Ceci aura un sens, bien entendu, si l’hydrogène, qui n’existe pratiquement pas à l’état naturel sur terre, peut être produit avec des sources énergétiques à bas carbone.

L’évolution des systèmes électrolyseurs revêtira un rôle fondamental car l’une des manières les plus directes de produire de l’hydrogène est l’électrolyse de l’eau. Ces systèmes connaissent une évolution rapide au niveau de leur taille, de leur mode de fonctionnement et de leur intégration dans des systèmes complexes qui doivent aussi comprendre des compresseurs, par exemple.

Dans ce contexte, la HEIG-VD, par l’intermédiaire de son Pôle Energies (http://energies.heig-vd.ch), s’est approchée de la Haute École Spécialisée de la Suisse Italienne (SUPSI) et du Centro Nazionale delle Ricerche (CNR) afin d’établir un contrat de collaboration autour de la thématique de l’hydrogène et, plus spécifiquement, sur les électrolyseurs. Cet accord prévoit de lancer une série d’activités de recherche visant des évolutions significatives de ces systèmes énergétiques, notamment sur leurs interfaces électriques, afin d’augmenter leur fiabilité et les possibilités d’utilisation à charge partielle. Les partenaires, par le biais de divers types de projets, pourront effectuer des tests sur des appareils existants, en profitant de leurs infrastructures expérimentales respectives. 

Les compétences des trois institutions sont complémentaires et des synergies existent déjà entre elles. La HEIG-VD et le CNR participent ensemble, notamment, aux activités du Centre Européen de Recherche de l’Industrie Gazière (ERIG, http://erig.eu).

Au niveau de la HEIG-VD, ce seront notamment l’Institut d'énergie et systèmes électriques et l’Institut de génie thermique qui participeront à cette nouvelle collaboration.

Contact : Prof. Massimiliano Capezzali massimiliano.capezzali@heig-vd.ch +41 24 557 64 62

Décarbonisation des villes et des régions à l'aide de gaz renouvelables (DeCIRRA)

La décarbonisation des villes et des régions est l’un des défis à relever pour atteindre l'objectif "zéro émission" d'ici 2050.

Dans un cadre interdisciplinaire et transdisciplinaire, le projet DeCIRRA aborde les questions suivantes :

-       Comment pouvons-nous décarboniser les villes et les régions ?

-       Comment utiliser au mieux les ressources locales et les infrastructures existantes ?

-       Quel rôle les distributeurs d'énergie et les gaz renouvelables peuvent-ils jouer dans la transition vers un système énergétique sans émissions nettes de CO2 ?

DeCIRRA est une plateforme rassemblant des praticien·ne·s de nombreux secteurs, qui se concentrera sur les aspects critiques du couplage des secteurs et les options de production de gaz renouvelables, y compris le Power-to-Gas.

Différentes options de capture et de stockage du carbone et d'émissions négatives biologiques seront comparées, car elles sont nécessaires pour atteindre l'objectif "net zéro".

Hôte : Paul Scherer Institut Partenaires académiques : Haute École de Lucerne, HES-SO/HEIG-VD, Haute École spécialisée de la Suisse orientale, Université de Lucerne, Université des sciences appliquées de Zurich, École polytechnique fédérale de Zurich Entreprises, organisations publiques et organisations à but non lucratif impliquées : 29

Durée du projet : 02/01/2022 - 01/31/2026

Plus d’informations : https://www.hslu.ch/de-ch/hochschule-luzern/forschung/projekte/detail/?pid=6004

Contact : Mary Jean Bürer, PhD, Cheffe de projet Ra&D HES maryjean.burer@heig-vd.ch +41 24 557 64 61

 

 

Escape Game « Smarthome » - À la découverte de la filière ETE

Un voyage dans le temps avec pour mission la réparation d’une maquette révolutionnaire, c’est ce que propose l’Escape Game « Smarthome ».

Créée pour présenter les domaines d’activité des ingénieur·e·s en Énergie et techniques environnementales, le jeu d’énigmes a été inauguré à l’occasion des Portes ouvertes de la HEIG-VD, le 25 mars dernier. En l’espace d’une demi-heure, les potentiel·le·s futur·e·s étudiant·e·s ont pu découvrir ce métier passionnant tout en s’amusant.

Pour réaliser ce projet, la filière a collaboré avec Kubiq Room, une société vaudoise experte en matière d’Escape Games, qui a réalisé une maquette impressionnante, visuellement comme techniquement. Ainsi, à chaque étape réussie, on a pu entendre les participant·e·s s’exclamer « Oooh ! » et puis « Waow ! » en découvrant le déclanchement des différents dispositifs.

Ce jeu sera proposé à différentes occasions comme les Numerik Games ou le Salon des métiers. Une version digitale sera bientôt disponible.

Renseignements : Valérie Bourquin – Secrétaire du Département des technologies indutrielles valerie.bourquin@heig-vd.ch +41 24 557 64 28

 

 

 

Le travail de Master d’une étudiante en mobilité IN à la HEIG-VD primé par l’association AICVF (France)

En 2021, Amila Strikovic, étudiante en mobilité internationale à la HEIG-VD, a réalisé son travail de Master au Laboratoire d’énergétique solaire et de physique du bâtiment (LESBAT) de la HEIG-VD, sur le réemploi des matériaux de construction. Elle vient d’obtenir le Prix Roger Cadiergues de l’Association des Ingénieurs et techniciens en Climatique, Ventilation et Froid (AICVF). Ce prix récompense les meilleurs travaux de diplômes d’ingénieur·e·s en génie énergetique.

Remise des prix AICVF (Source : https://genie-climatique-energetique.insa-strasbourg.fr/amila-strikovic-et-marc-olivier-siu-laureats-du-prix-roger-cadiergues-de-laicvf/)

 

Amila Strikovic a effectué son travail de Master à la HEIG-VD, au LESBAT de l’Institut de génie thermique dans l’institut de génie thermique. Dans le cadre de son travail de Master, elle a analysé les performances environnementales d’un projet de bâtiment à Bâle en utilisant l’approche par écobilan ou analyse de cycle de vie (ACV). Ce projet de bâtiment était constitué d’une façade faite de modules préfabriqués entièrement à partir d’éléments issus du réemploi : bois de structure, fenêtres, isolation et bardage en tôles d’acier.

Le travail de Master s’inscrivait dans le cadre du projet de recherche Reuse-LCA visant à travailler sur les performances énergétiques, environnementales et financières du réemploi de matériaux de construction sur plusieurs bâtiments pilotes en Suisse. Ce projet est coordonné par le LESBAT de l’Institut de génie thermique et regroupe un consortium de partenaires notamment en Suisse alémanique (Bauburo In Situ, K. Pfäffli, et l’École polytechnique fédérale de Zürich, Chaire de construction durable). Vue du projet « Umnutzung Lysbüchelareal Kultur- & Gewerbehaus ELYS » © Bauburo In Situ

L’équipe de l’IGT-LESBAT tient à féliciter à nouveau Amila Strikovic qui désormais continue sa carrière professionnelle d’ingénieure en bureau d’ingénieurs CVC en Suisse.

Ce Prix illustre la qualité des travaux de Bachelor et de Master, effectués à la HEIG-VD par les étudiant·e·s en mobilité internationale, grâce au concours et à l’appui du service des Relations Internationales et des Instituts d’accueils.

Plus d’informations sur le projet OFEN Reuse-LCA :  https://www.aramis.admin.ch/Texte/?ProjectID=48238 

 


Pour en savoir plus