Projets financés 2020

“Le sexisme c'est...” – responsable de l'équipe de campagne: Valentin Zambaz, ancien étudiant de la HEG-FR

La campagne « le sexisme c’est » a pour but de générer une réflexion en les membres de la HES-SO sur la manière dont le sexisme prend place dans les rapports interpersonnels au sein de la structure, qu’ils soient formels ou informels.

Pour ce faire, une campagne d’affichage est diffusée dans les écoles et sur les réseaux sociaux. Elle est constituée de phrases qui représentent un rappel à l’ordre, une injonction à se comporter conformément aux stéréotypes de genre. Avec chaque phrase, un court développement fait ressortir la dimension sexiste du propos ou de la situation.

Une plateforme internet complète la campagne. Elle est notamment une ressource comprenant des informations sur le sexisme, des stéréotypes de genre et des moyens d’action face à des situations sexistes (pour les cibles et les témoins). Elle permet également aux membres de la HES-SO de partager anonymement (ou pas) des situations de sexisme vécues au sein de leur école.

Ceci permet à la cible d’attitudes ou de comportements sexistes de trouver un canal pour témoigner. La collecte de ces informations permet également de donner un aperçu de la situation dans les écoles qui ont accueilli la campagne.  

Le projet se déroule d’avril 2020 à décembre 2021.

Contact: le-sexisme-c-est(at)hes-so.ch

REACH (Regroupement Étudiant d’Action Contre le Harcèlement) – HESAV

Ce projet veut lutter contre harcèlement sexuel vécu par les étudiant·es que ce soit au sein de l’HESAV ou sur les lieux de stages. Ses principales missions sont la prévention en communiquant autour du sujet du harcèlement; l’écoute en recueillant des témoignages; l’orientation en proposant des conseils et des ressources concrètes et, finalement, l’action en apportant du soutien et un accompagnement aux personnes ciblées par des actes de harcèlement.

Des permanences (sur site, par téléphone, email ou par le biais d’une boîte aux lettres) offrent différentes modalités pour libérer la parole et obtenir des conseils de manière anonyme et confidentielle. De plus des campagnes de communication, des stands de prévention et des conférences sont organisés. Un site web avec toutes les informations est actuellement en cours de construction.

Le projet se déroule d’avril 2020 à décembre 2021.

Contact: reach(at)hesav.ch

Projets financés 2021

“Partageons une boîte à outils et des ressources contre le harcèlement sexuel” – CEHSS (Collectif Estudiantin contre le Harcèlement Sexuel en milieu de Soins) à la Haute Ecole de Santé de la Source

Ce projet a pour objectif de développer un atelier pédagogique interactif de 3 heures à destination des étudiant·es de 3ème année, intitulé "Partageons une boîte à outils et des ressources contre le harcèlement!"  qui offre aux étudiant·es, un espace de déconstruction des stéréotypes de genre et de réflexion autour du harcèlement sexuel, ainsi que des outils pratiques, ceci dans le but de contrer le harcèlement sexuel dans les futurs milieux de soins et lieux de travail des personnes concernées.

L’intégration de cet atelier dans le cursus académique permet d’ancrer la lutte contre le harcèlement sexuel de façon structurelle, pour sensibiliser les personnes professionnelles de demain et opérer un réel changement dans la culture de travail. Par la suite, l’objectif du groupe est de retravailler cette boîte à outils pour pouvoir la partager avec d’autres institutions.

Le projet se déroule de mai 2021 à décembre 2021.

https://www.ecolelasource.ch/campus/association-des-etudiants-ades/ (Onglet "Le Groupe CEHSS")

Contact: cehss(at)ecolelasource.ch

“Sexual Harassment Prevention Awareness Campaign at EHL” – responsable de l’équipe de campagne: Stephanie Lynn (EHL)

S’inscrivant dans la continuité d’une campagne faite à la Haute Ecole Hôtelière (EHL) depuis l’été 2019, intitulée Sexual Harassment Prevention, ce projet a pour but de développer trois événements d’une semaine chacun sur le campus de l’EHL, à l’intention des étudiant·es en Bachelor, qui représentent 90% du corps estudiantin de l’institution. Il est prévu d’installer un stand, où il sera possible de discuter de questions de harcèlement, et aussi de participer à des quizz et à d’autres activités en lien avec cette thématique.

L’objectif de ce projet est d’informer et de sensibiliser la communauté estudiantine aux questions de harcèlement et de promouvoir des actions de prévention dans les professions de l’hôtellerie et des services.

Le projet se déroule d’août à décembre 2021.

https://www.ehlgroup.com/en/innovation-research/thought-leadership/women-in-leadership-initiative (Onglet WIL “Projects”)

Contact: stephanie.lynn(at)ehl.ch ou wil(at)ehl.ch

“J’aime les filles*”: Podcast en cinq épisodes – Charline Curtelin (La Manufacture)

Entre fiction radiophonique, témoignages, et entretiens avec des spécialistes, "J'aime les filles*" interroge, à travers cinq épisodes, la façon dont les femmes* aiment les femmes* aujourd'hui. De la rencontre, aux rapports sexuels, en passant par le harcèlement et la violence qu'elles subissent, "J'aime les filles*" tente, à sa façon, de lutter contre la peur, la discrimination, et la haine.

Ce podcast a pour but de mettre en lumière la façon dont les femmes* qui aiment les femmes* se cachent pour éviter le harcèlement dont elles sont victimes. A travers des récits intimes récoltés notamment auprès d'étudiant·es, le podcast entend également faire entendre de simples histoires d'amour, des histoires comme toutes les autres.

Les différentes strates de récits s'entremêlent pour proposer une réflexion sur les solutions possibles aux discriminations et aux souffrances que subissent les femmes* qui aiment les femmes*. Le podcast offre ainsi un point de vue plus informatif, divulguant notamment des données sur les questions de santé sexuelle, les procédures pour avoir un enfant, ou encore les recours en cas de harcèlement. Pour cela, le Podcast convie l'association Les Klamydia's, le PAV, ainsi qu'une avocate spécialisée dans les droits des personnes LGBTQIA+.

*: La responsable du Podcast a choisi le terme de femme ou fille pour des raisons de facilité parce qu'il s'agit du terme le plus répandu. Cet appel s'adresse à toute personne qui se sent concernée, indépendamment de l'aspect de ses organes génitaux ou des termes qu'elle utilise pour se définir. (Définition élaborée par Camille Bézianne de l'Association Les Klamydia's)

Le projet se déroule d’août à décembre 2021.

Jeu : Clémentine Le Bas et Mathilde Augustak 

Création sonore : Robin Emptone

Appel à témoignages

Facebook: "Podcast J'aime les filles"

Contact: j.aimelesfillespodcast(at)gmail.com