VICoDe : Un compresseur de vidéos scientifiques à très haut débit

Ingénierie et Architecture Genève Projets de recherche appliquée et développement

Le projet VICoDe vise à développer un compresseur vidéo à très haut débit pour des applications scientifiques ayant besoin d'une imagerie d'excellente qualité. Il est le fruit d'un partenariat entre la Haute école de paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (HEPIA) et la PME Dotphoton. Celle-ci propose des technologies permettant de compresser des images tout en conservant leurs propriétés qualitatives et quantitatives.

La PME zougoise Dotphoton propose des produits qui permettent aux professionnels de compresser leurs images en conservant la qualité de chaque pixel. Cette qualité est devenue critique, spécialement pour des systèmes qui utilisent l'intelligence artificielle, où même des petits défauts peuvent engendrer de graves conséquences. Pour maintenir sa croissance durant la pandémie, la PME a adapté sa technologie à de nouveaux marchés comme le spatial et l'automobile.

Dans ces secteurs, les besoins de compresser des images tout en conservant leurs qualités sont cruciaux. Mais la technologie de Dotphoton ne se contente pas d'être à la pointe en termes de facteur de compression et de qualité. Elle veut aussi être leader en termes de rapidité d'exécution et de consommation énergétique. Ces facteurs s'avèrent en effet critiques pour les véhicules électriques et les satellites. Ce système pourrait augmenter la rapidité de l'échange des données entre véhicules et entre satellites d'un facteur 10.

Dans ce cadre, le projet VICoDe vise à développer un démonstrateur fonctionnel du compresseur de Dotphoton sur des circuits intégrés composés d'un réseau de cellules programmables. L'équipe d'HEPIA utilise pour cela une plateforme de circuits complexes baptisée SCALP, qu'elle a développé auparavant dans le cadre d'un projet FNS. SCALP comprend une topologie extensible en 3D, qui permet de maximiser la bande passante des flux vidéo transmis entre circuits intégrés, tout en limitant la congestion dans le routage. Les images satellites ou voitures peuvent ainsi être transmises en temps réel, ce qui se révèle utile pour éviter des accidents ou dans la gestion de catastrophes naturelles comme des feux de forêts.

Dans le cadre de VICoDe, les ingénieur-es d'HEPIA ont développé un prototype fonctionnel de circuit intégré qui permettra à la technologie de Dotphoton de trouver des applications dans le domaine scientifique, mais également dans tous les domaines qui nécessitent la transmission ou le stockage massif d'images et de vidéos d'excellente qualité. C'est le cas de nombreux concepts d'industrie 4.0. Au vu du potentiel de ce domaine, l'équipe d'HEPIA poursuivre ses recherches dans le cadre de plusieurs projets d'envergure ces prochains mois.

Un appel à projets destiné aux entreprises impactées par la crise sanitaire

Le projet décrit ci-dessus fait partie d'un appel à projets extraordinaire intitulé "Après Covid-19". Il a été lancé en juillet 2020 par le Conseil de domaine Ingénierie et Architecture de la HES-SO. Ces fonds sont destinés aux professeur-es proches des sociétés de services et d'entreprises suisses impactées par la crise sanitaire. Les hautes écoles concernées par cet appel à projets sont :

  • HE-Arc Ingénierie ;
  • Haute école d'ingénierie et d'architecture de Fribourg - HEIA-FR ;
  • Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (HEPIA) ;
  • HES-SO Valais/Wallis - Haute Ecole d'Ingénierie - HEI ;
  • Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud - HEIG-VD ;
  • CHANGINS - Haute école de viticulture et œnologie.