Haute école de santé de Genève (HEdS-Genève)




Projets de recherche

Santé

MeetMyNeeds – pour les personnes proches aidantes d'individus avec démence

La plateforme en ligne MeetMyNeeds permet aux personnes proches aidantes d'individus avec démence du canton de Fribourg d’évaluer leurs besoins et d’être orientées vers des prestataires locaux qui…

HEdS-FR
HES⁠-⁠SO Valais-Wallis - HEdS
HEdS-Genève

Santé

Violences envers les professionnel·les de la santé et les proches aidant·es de la part des personnes soignées

Une étude descriptive rétrospective

HEdS-Genève

Santé

DeepDAT Investigating techniques of artificial intelligence for the diagnosis of Parkinson’s disease with Dopamine SPECT imaging

HEdS-Genève

Santé

SUBREAM Smart And Ultrafast Breast MR Imaging For Cancer Detection

HEdS-Genève

Santé

Accompagner le traitement du soin des plaies avec l’intelligence artificielle

AI-powered mobile application for assisted wound care monitoring and assessment, and the training of healthcare professionals and carers

HEdS-Genève
consultation medicale grossesse

Mémoire : Inégalités sociales en santé dans le système de soins genevois

Le travail de mémoire de Emma Leavy, infirmière diplômée de la Haute école de santé de Genève, s’intéresse aux vécus des femmes issues de la migration par rapport à leur accès aux soins périnataux à…

HEdS-Genève

Santé

Reliability and validity of an adapted hip abductor strength measure

ReVa-HAS measure: Reliability and validity of an adapted hip abductor strength measure in a closed chain position. A new fall risk assessment for older persons?

HEdS-Genève
HES⁠-⁠SO Valais-Wallis - HEdS
Logo du projet fraXity

Santé

«fraXity» : Fragilité et complexité dans les soins à domicile

« fraXity », une étude cas-témoins longitudinale sur la fragilité et complexité chez les personnes bénéficiaires d’aides/de soins à domicile.

HEdS-Genève

Actualités de la haute école

L’implication de la HEdS-Genève au sein du BEST

Depuis 2020, la Haute école de santé de Genève (HEdS-Genève) est membre du Bureau d’Echange des Savoirs pour des praTiques exemplaires de soins (BEST), créé par le CHUV, la Source, l’HESAV et l'IUFRS en 2009. Il s’agit d’un centre d’excellence international du JBI Joanna Briggs Institute. La méthode du JBI consiste à développer des recommandations cliniques basées sur des évidences scientifiques et/ou consensus d’expert·e·s, à les diffuser et les implémenter. Le BEST soutient notamment la réalisation de revues systématiques et propose des formations.

Mme Marie-Laure Kaiser, Directrice de la HEdS-Genève, fait partie du comité directeur du BEST et la Professeure Corinne Jotterand Chaparro, filière Nutrition et diététique, fait partie du groupe opérationnel. Cette dernière a été impliquée dans divers projets, comme le nouveau site internet du BEST, les réflexions sur la méthodologie JBI ou la valorisation du BEST. Elle est accréditée par JBI et enseigne dans la formation aux revues systématiques proposée aux professionnel-le-s de la santé en Suisse romande.

Le Centre documentaire de la HEdS-Genève est abonné à la base de données JBI EBP. Il s’agit d’une ressource en ligne permettant aux professionnel-le-s de santé d’accéder à des synthèses des données probantes basées sur une méthodologie rigoureuse. Elle inclut un large éventail de sujets cliniques et stratégiques. Les bibliothécaires de la HEdS se sont également formées à la méthodologie JBI.

Cet été, le BEST a organisé la gLocal Solution Room, un évènement JBI, qui a rassemblé de nombreux soignants et soignantes. La Professeure Corinne Jotterand Chaparro y était impliquée. L’objectif était de co-construire des stratégies d’implantation dans les environnements cliniques et les échanges ont été riches.

 

Feu vert pour le nouveau bâtiment de la Haute école de santé

Le Grand Conseil a accepté vendredi 23 septembre le projet de loi (PL 13'100) ouvrant un crédit d’investissement en vue notamment de l’extension de la Haute école de santé à Champel. Ce nouveau bâtiment de 6'200 m2 constitue une infrastructure indispensable pour répondre à la pénurie de personnel soignant à Genève, car il offrira plus de 400 places de formation supplémentaires. Il consolidera en outre le « Campus santé » formé dans le quartier de Champel-Cluse-Roseraie par les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), la Faculté de médecine et la Haute école de santé (HEdS). La HES-SO Genève et la HEdS se réjouissent que cette construction d’utilité publique attendue depuis de nombreuses années puisse bientôt être réalisée.

La pénurie des professionnelles et professionnels de la santé à Genève, en particulier en soins infirmiers, est une réalité depuis de nombreuses années, en raison notamment de l’augmentation et du vieillissement de la population, de l’accroissement des maladies chroniques et des nouveaux modes de prise en charge des patients. Elle a été intensifiée et particulièrement mise en exergue depuis la pandémie de Covid-19.

Former davantage de professionnel-le-s de la santé est donc une nécessité. La HEdS a ainsi fortement augmenté ses effectifs dans sa filière Soins infirmiers depuis une dizaine d’années. Les admissions en première année de Bachelor ont ainsi plus que doublé en une décennie, passant de 95 personnes en 2011 à plus de 210 en 2021, en recourant à des solutions provisoires et à des locations d’espaces pour faire face à la croissance des effectifs. Sa capacité d’accueil a toutefois désormais atteint ses limites : former plus 600 étudiantes et étudiants en Soins infirmiers, sans compter celles et ceux des autres filières (Physiothérapie, Technique en radiologie médicale, Sage-femme et Nutrition & diététique), nécessite des espaces de cours et d’ateliers supplémentaires afin de garantir la qualité de la formation. De tels enseignements exigent en effet des infrastructures spécifiques.

« Le canton de Genève est confronté à un double défi. Tout d’abord, il doit former beaucoup plus de personnel de santé qu’avant, ce qui nécessite des infrastructures supplémentaires. Ce besoin a encore été amplifié par l’acceptation de l’initiative sur les soins infirmiers qui demande notamment de former davantage de soignant-e-s. Ensuite, il faut faciliter les collaborations entre les professions de la santé, notamment entre les filières dispensées à la HEdS et celles de la Faculté de médecine. La décision du Conseil d’Etat d’augmenter la capacité d’accueil de la HEdS sur le site de Champel est donc la bienvenue », se réjouit François Abbé-Decarroux, directeur général de la HES-SO Genève, qui alerte les autorités depuis 2009 sur les besoins d’infrastructures pour la HEdS.

« En plus de pouvoir augmenter le nombre de candidat-e-s en soins infirmiers comme nous l’espérons, ce bâtiment nous permettra enfin de réunir toutes les filières de l’école sur un seul site. Ainsi, les filières Nutrition & diététique et Physiothérapie rejoindront celles des Soins infirmiers, Sage-femme et Technique en radiologie médicale. Un tel regroupement sera de nature à renforcer l’indispensable interdisciplinarité entre les divers-es professionnel-le-s de la santé », souligne pour sa part Marie-Laure Kaiser, directrice de la HEdS. Ce mouvement consolidera par ailleurs le « Campus santé » qui s’est constitué dans le quartier de Champel-Cluse-Roseraie autour des HUG, de la Faculté de médecine de l’Université de Genève et de la HEdS favorisant encore davantage l’interprofessionnalité.

Une nouvelle rentrée pour la Haute école de santé de Genève

En ce lundi 19 septembre 2022, ce sont 368 étudiantes et étudiants qui effectuent leur rentrée (ou leur reprise) en première année Bachelor à la Haute école de santé de Genève (HEdS-Genève), soit :

185 dans la filière Soins infirmiers 52 dans la filière Technique en radiologie médicale 50 dans la filière Physiothérapie (filière régulée) 45 dans la filière Nutrition et diététique (filière régulée) 36 dans la filière Sage-femme (filière régulée)

Toutes volées confondues (1ère, 2e et 3e année Bachelor), la HEdS Genève accueille 816 étudiantes et étudiants*.

Pour le compte du DIP, l’Institution organise également les formations préalables à l’entrée en Bachelor, ce qui représente 413 élèves en Modules complémentaires santé ou en Maturité spécialisée santé.

A ces chiffres s’ajoutent plus de 1'100 professionnel-le-s en formation continue.

La HEdS-Genève se réjouit d’accueillir une nouvelle volée d’étudiant-e-s pour une rentrée qui s’annonce des plus intenses pour quatre de ses cinq filières Bachelor. En effet, les filières Nutrition & diététique, Physiothérapie, Sage-femme et Technique en radiologie médicale renouvellent dès cette rentrée leur Plans d’Etudes Cadres (PEC). Ces nouveaux PEC incluent en particulier les thématiques très actuelles de durabilité, de digitalisation et d’interprofessionnalité dans les soins.

Ces changements qui arrivent ont également permis de revoir la vision pédagogique de l’école, afin que cette dernière corresponde aux besoins de la société ainsi qu’à ceux d’une génération avide de sens et d’innovation. Elle dispense ainsi une grande variété de pédagogies innovantes, telles que classes inversées, e-learning, vignettes cliniques, jeux vidéo interactifs ou encore quiz en temps réel. L’enseignement par simulation – domaine dans laquelle la HEdS-Genève est pionnière - constitue également une grande part de la formation.

Bonne rentrée à toutes et tous !

 

*Etat au 19.09.2022

Soutien à la parentalité, scolarité et protection de l'enfance

A une époque caractérisée par une montée en force de la reconnaissance de l’enfant comme sujet de droit et comme personne, le travail « avec » les parents est désormais situé au cœur des référentiels d’intervention publique et professionnelle visant à favoriser le bien de l’enfant et son développement.

A l'occasion de son inauguration le vendredi 7 octobre 2022, l'Observatoire des politiques de l'enfance, de la jeunesse et de la famille (OPEJF) vous propose une journée d'échanges et de réflexions (ouverte à tou·te·s) :

Une présentation de l'OPEJF Des mini-conférences sur le soutien à la parentalité Des mini-conférences sur la scolarité et protection de l’enfance Une table ronde sur le sujet « Parentalité, scolarité et protection de l’enfance : enjeux actuels à Genève »

L'évènement est en partenariat avec la Haute école de travail social de Genève (HETS), l'Office de l’Enfance et de la Jeunesse (OEJ), Agapé, Astural, la Fondation officielle de la jeunesse (FOJ) et les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG).

Pour toutes questions : contact@opejf.ch

***

L’Observatoire des politiques de l’enfance, de la jeunesse et de la famille (OPEJF)

Porté par la HETS et HEdS de Genève, ce nouvel observatoire répond à un besoin partagé par l'Office de l'Enfance et de la Jeunesse (OEJ), les institutions de l’éducation spécialisée (Agapé, Astural, FOJ), les chercheur-e-s des deux écoles et les HUG.

Les défis des familles face aux mutations contemporaines du monde social, marqué entre autres par la précarité et la migration, sont nombreux. Dans ce contexte, l’objectif de l’OPEJF est de développer une approche transversale des enjeux contemporains associés à l’enfance, la jeunesse et la famille, en conservant un ancrage local dans le canton de Genève.

Ses missions sont la veille, la production et la diffusion de connaissances scientifiques sur l’enfance, la jeunesse et la famille, et la promotion des collaborations et échanges entre les professionnel·les, les chercheur·e·s, le monde politique et les publics directement concernés.