Violences envers les professionnel·les de la santé et les proches aidant·es de la part des personnes soignées

Santé Genève

Une étude descriptive rétrospective

La violence à l'égard des professionnel-le-s de la santé en milieu hospitalier par une personne soignée est un problème majeur qui peut avoir de lourdes conséquences pour les professionnel-le-s de la santé, comme pour la qualité des soins prodiguées aux personnes soigné-e-s. Cette violence peut conduire à des blessures physiques (douleurs, perturbations du sommeil...), des symptômes psychologiques (sentiments d'insécurité, de peur, de colère ou d'anxiété chronique, syndrome de stress post-traumatique, dépression...) ou peut même conduire à la mort. Cependant, il existe un manque de connaissances sur la violence des personnes soignées à domicile envers les professionnel-le-s de la santé. De plus, dans les établissements de soins à domicile, les professionnel-le-s de la santé sont exposés à des types de violence qui sont peu ou qui ne sont pas présents dans le milieu hospitalier, comme certains types d’agressions sexuelles, le vol de voitures ou encore l'intimidation par le voisinage des personnes soigné-e-s. Le but de cette étude est (1) d’explorer les différentes formes, la fréquence et la prévalence de la violence des personnes soignées à domicile sur les professionnel-le-s de la santé, (2) d’explorer les conséquences de la violence des personnes soignées à domicile sur les professionnel-le-s de la santé et (3) de comprendre la perception que les professionnel-le-s de la santé ont de la violence qu’ils subissent de la part des personnes soignées à domicile et des stratégies de prévention et d’intervention mises en place.