Comment fonctionne un programme d'intégration?

Un programme d'intégration se déroule sur un ou deux semestres et a pour but de favoriser l'intégration des personnes réfugiées et des requérant·es d'asile dans le système de formation supérieure. 

Les participant·es au programmes suivent certains cours et peuvent passer les évaluations. S'ils/elles réussissent, les crédits ECTS obtenus virtuellement seront crédités à la personne lorsque celle-ci sera immatriculée dans un cursus HES. Cela permet de "gagner" du temps sur ses études supérieures. En parallèle, les participant·es au programmes peuvent améliorer leurs connaissances linguistiques, sont soutenus par des mentors étudiant·es et font partie d'un réseau HES-SO qui leur apporte soutien au quotidien dans leur intégration sociale et académique. 

Qui peut participer à un tel programme?

Les personnes bénéficiant d'un des permis suivants:

  • Permis N : demandeur d’asile
  • Permis F : admission provisoire pour réfugié·e
  • Permis B : réfugié : autorisation de séjour pour réfugié·e
  • Permis C : réfugié : autorisation d’établissement pour réfugié·e
  • Permis B : regroupement familial

En outre, les personnes doivent être en possession d'un titre de niveau secondaire II ou supérieur. Pour les autres conditions d'admission, se référrer au site de la Haute école.

Coûts

La participation au programme est gratuite pour les participant·es. Les coûts éventuels de transports et de repas ne sont pas pris en charge par le programme. Par ailleurs, ce programme ne finance pas les éventuels coûts de formation pour une reprise d'études. Le site Perspectives-études donne quelques pistes pour un financement des études. 

Sélection des candidat·es

La sélection des candidat·es s'effectue par la Haute école responsable du programme d'intégration.