DIAL N+1 : Nouvelles fonctionnalités pour un logiciel d'architecture

Ingénierie et Architecture Fribourg Projets de recherche appliquée et développement

Le logiciel "DIAL +" est utilisé par les architectes en phase de pré-projet. Il leur permet de simuler la consommation énergétique d'un local, afin de l'optimiser. Une équipe de la Haute école d'ingénierie et d'architecture de Fribourg - HEIA-FR développe actuellement de nouvelles fonctionnalités pour ce logiciel, qui faciliteront l'appréciation des risques de surchauffe estivale.

Le logiciel "DIAL +" (https://www.dialplus.ch/infos) a été développé et diffusé depuis une dizaine d'années par la startup Estia, basée sur le campus de l'EPFL. Cet outil de simulation est destiné à des bureaux d'architectes afin de leur permettre d'optimiser la consommation énergétique d'un local déjà en phase de pré-projet. Cette phase offre, en effet, de larges marges de manœuvre et l'utilisation de "DIAL +" évite à l'architecte de devoir recourir aux compétences d'un-e expert-e en physique du bâtiment.

"DIAL +" prend en compte l'apport en lumière naturelle d'un local. Alors que cette dernière est évidemment bienvenue en hiver, de larges baies vitrées peuvent entraîner un risque de surchauffe en été. Or, les normes de la Société suisse des Ingénieurs et des Architectes (SIA) ont évoluées ces dernières années, en particulier la norme 180, dont l'objectif est de prévenir le risque de surchauffe estival. Il s'agit notamment d'éviter de faire appel à des systèmes de climatisation gourmands en énergie pour refroidir les bâtiments. Facile d'utilisation, "DIAL +" permet à l'architecte d'ajuster les différents paramètres liés à l'apport de lumière naturelle d'un local, comme la taille et la géométrie des fenêtres, leurs orientations, leurs équipements de protection, les possibilités d'aération nocturne ou encore les matériaux de construction.

Les ingénieur-es de la HEIA-FR développent actuellement de nouvelles fonctionnalités pour le logiciel "DIAL +" qui faciliteront encore davantage les choix des architectes en lien avec la surchauffe estivale. Le logiciel calcule, par exemple, avec précision la progression de la température intérieure. Une passerelle vers le logiciel "INDALUX", développé par l'équipe de la HEIA-FR, permettra de prendre en compte les paramètres environnementaux du local, comme la taille des immeubles aux alentours. Ce projet est donc "gagnant-gagnant" pour la HEIA-FR et pour Estia, qui ne dispose pas des moyens à l'interne pour le développement de nouvelles fonctionnalités pour "DIAL +".

Un appel à projets destiné aux entreprises impactées par la crise sanitaire

Le projet décrit ci-dessus fait partie d'un appel à projets extraordinaire intitulé "Après Covid-19". Il a été lancé en juillet 2020 par le Conseil de domaine Ingénierie et Architecture de la HES-SO. Ces fonds sont destinés aux professeur-es proches des sociétés de services et d'entreprises suisses impactées par la crise sanitaire. Les hautes écoles concernées par cet appel à projets sont :

  • HE-Arc Ingénierie ;
  • Haute école d'ingénierie et d'architecture de Fribourg - HEIA-FR ;
  • Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (HEPIA) ;
  • HES-SO Valais/Wallis - Haute Ecole d'Ingénierie - HEI ;
  • Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud - HEIG-VD ;
  • CHANGINS - Haute école de viticulture et œnologie.