HES⁠-⁠SO Valais-Wallis - Ecole de design et haute école d'art – EDHEA




Actualités

Lettre ouverte au Conseil fédéral – La Suisse doit être dans Horizon Europe !

Mesdames les Conseillères fédérales, Messieurs les Conseillers fédéraux,Vous le savez mieux que personne, la prospérité et le rayonnement de la Suisse se fondent sur la qualité de son économie et de ses institutions. Ces éléments dépendent intimement de la « matière grise », dont l’adage dit qu’elle est la seule ressource naturelle du pays. Ainsi, notre pays a su développer un système de formation de haut niveau et des instituts de recherche de pointe. Ces atouts, combinés à un savoir-faire ancestral et à une culture de la stabilité et du consensus, permettent à notre société de performer dans de nombreux domaines et d’offrir une qualité de vie élevée à la population.Cependant, si le potentiel d’un système économique fondé sur la connaissance est immense, sa fragilité l’est hélas tout autant. Un tel modèle doit se fonder sur une innovation constante, une capacité à se projeter dans des modes nouveaux, une aptitude à affronter la concurrence, une curiosité toujours renouvelée. La Suisse est parfaitement à même de relever ces défis, ce que démontre son statut d’économie la plus innovante pour la onzième année de suite. Encore faut-il lui en donner les moyens. C’est cet enjeu qui est au coeur de la préoccupation profonde que nos gouvernements partagent sur le dossier Horizon Europe.Horizon Europe est le programme-cadre pour la recherche de l’Union européenne pour les années 2021-2027, doté de près de 100 milliards d’euros. La Suisse a participé aux précédents programmes, avec des gains extraordinaires. Ainsi, les institutions helvétiques ont perçu quelques 2,1 milliards d’euros lors du précédent programme, Horizon 2020. Cette participation a permis la création de nombreuses entreprises et d’emplois dans notre pays, ainsi que le dépôt de multiples brevets. Au-delà de ces éléments financiers et matériels, l’association à ces programmes de recherche permet aux hautes écoles suisses de collaborer avec des instituts de toute l’Europe. Cette dimension est essentielle pour la circulation du savoir et, très concrètement, pour attirer à nous les meilleurs talents.Aujourd’hui, l’association à Horizon Europe est une perspective clairement menacée. Votre décision de renoncer à conclure l’accord institutionnel avec l’UE a conduit la Commission européenne à rejeter – comme elle l’avait annoncé – toute conclusion d’un nouveau partenariat avec la Suisse tant que cette question n’est pas réglée. Le programme-cadre sur la recherche, qui a la particularité d’être renégocié de cycles en cycles, en est malheureusement la première victime, comme cela a déjà été le cas en 2014 suite à l’acceptation de l’initiative « contre l’immigration de masse ».A l’heure actuelle, la Suisse est considérée comme un pays tiers dans ce programme et est ainsi contrainte de renoncer à de nombreux avantages, notamment en matière de retour sur investissement et de coordination des grands projets. Les mesures palliatives mises en place par la Confédération, si elles peuvent partiellement couvrir le manque à gagner financier, ne compensent en aucun cas la perte de réseau et de prestige qui réside dans l’association au programme. Un rapport récemment publié par la HES-SO (disponible à l’adresse www.hes-so.ch) démontre de façon évidente les conséquences de cette non-association. Un récent rapport du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) confirme cette claire tendance.Le temps presse. Si le processus d’association ne démarre pas d’ici à la fin de l’année, il paraît acquis que la Suisse conservera son statut de pays tiers jusqu’à 2027. Cela signifierait un recul massif et de longue durée pour la recherche en Suisse, et par corollaire de la capacité d’innovation de notre pays. A terme, c’est l’ensemble de l’économie et de la société helvétiques qui en pâtiront. Il vous appartient, Mesdames et Messieurs les membres du Conseil fédéral, de trouver la clé d’une relation nouvelle et apaisée avec l’Union européenne qui permette aux hautes écoles suisses de poursuivre leur contribution décisive à la prospérité nationale. Nous vous en adressons l’appel solennel.Avec nos respectueuses salutationsPour les collectivités responsables des hautes écoles de Suisse occidentale :Cesla Amarelle (VD), Crystel Graf (NE), Anne Emery-Torracinta (GE), Christine Häsler (BE), Olivier Curty (FR), Christophe Darbellay (VS), Martial Courtet (JU)

En ligne avec les besoins de demain

Nouvelles approches éducatives et digitales, défis énergétiques et création de nombreux partenariats stratégiques dans un contexte sanitaire difficile, l’année 2021 n’aura pas été de tout repos, mais néanmoins riche en enseignements.La majorité d’entre nous partageons un même constat, la satisfaction de laisser l’année 2021 derrière nous. Avancer pas après pas dans nos occupations professionnelles, nos vies personnelles et familiales dans un contexte aussi instable que celui de la crise sanitaire du COVID-19 laissera des traces. Mais ces marques, comme un héritage, sont les vecteurs d’un enseignement fertile.Dans des contextes aussi imprévisibles, vous et moi sommes encore capables de nous étonner. De voir le monde différemment. De nous questionner sur notre manière de fonctionner. De travailler. Sur notre rapport aux autres. Dans ces situations extraordinaires émergent des idées disruptives, des partenariats qui ont et font du sens, des approches pédagogiques surprenantes et surtout, des visions communes.A travers des projets de recherche aussi vastes que prometteurs, la HES-SO Valais-Wallis a su tirer son épingle du jeu. Vous le découvrirez lors de la lecture de ce rapport annuel, notre institution s’est adaptée à la réalité de nos partenaires de terrain pour grandir et former nos étudiant·e∙s aux défis qui nous attendent toutes et tous. InnoSuisse, l’Agence suisse pour l’encouragement de l’innovation, a apporté sa confiance à notre institution en lui accordant la coordination de 5 « flagships », des programmes ambitieux qui entendent répondre à des défis actuels ou futurs ne pouvant être résolus que par un travail collaboratif. Ce dernier se trouve également au cœur de la création du nouvel axe interdisciplinaire « Transformation digitale », qui n’est autre qu’une large collaboration entre tous les instituts de recherche appliquée de notre institution pour développer des solutions adaptées à la complexité de notre société.La force hydraulique appartient à l’ADN de notre région depuis plusieurs générations et la création du nouveau Hydro Alps Lab dynamise les réflexions et la recherche sur l’avenir de cette énergie renouvelable. Mais nos Hautes Ecoles ont également su sortir des sentiers battus lorsque cela s’est avéré nécessaire. L’extension des programmes de formation Team Academy au travail social et à l’informatique de gestion s’inscrit dans cette dynamique, tout comme l’accès facilité des réfugié·e·s aux études supérieures avec le projet-pilote « Road to social Work ».Dans cet esprit tourné vers l’avenir malgré les difficultés du présent, je m’associe à toute la Direction générale et vous remercie sincèrement de votre coopération et votre engagement tout au long de cette année si particulière.Rapport annuel 2021

Conférence d’Arthur Keller maintenant en ligne !

Découvrez la vidéo complète de la conférence qu’Arthur Keller a donné en décembre dernier à la Haute Ecole d’Ingénierie sur les risques systémiques associés aux changements climatiques. Et n’oubliez pas de vous inscrire aux conférences et ateliers avec Julien Dossier, entre le 16 et le 20 mai prochain ! Des solutions concrètes aux problématiques montrées du doigt par Arthur Keller seront développées pour le Valais !Il avait fait sensation en décembre dernier ! Certain·es professeur·es, collaborateur·trices et étudiant·es de la HES-SO Valais-Wallis avaient été surpris, d’autres choqués. Tantôt inspiré par des propos forts, tantôt critique face à des prises de positions engagées, le public présent à la conférence d’Arthur Keller n’est pas resté insensible aux propos de l’ingénieur et systémicien français sur les impacts sociétaux, économiques, énergétiques et sociaux que les changements climatiques occasionneront.Découvrez la conférence dans son intégralité :Vers un Valais décarboné avec Julien DossierDans la continuité de la conférence d’Arthur Keller, Julien Dossier nous fera l’honneur de sa visite entre le 16 et le 20 mai prochain. Le spécialiste des stratégies de transition écologique et des villes durables proposera différents ateliers et conférences participatives. Il discutera notamment, avec le public, de solutions concrètes pour tendre vers un Valais zéro carbone. Avec sa fresque de la Renaissance écologique, il propose un outil majeur qui permet de représenter le monde résilient de demain et d’ouvrir des chantiers concrets d’intervention.>> Vers les conférences et ateliers (HEI + HEdS + HESTS):Des chantiers pour construire un Valais zéro carbone - 16 mai 2022, 18:00 - 21:00Le système de santé face au changement climatique - 17 mai 2022, 17:00 - 20:00 Atelier fresque «Transition écologique & solidarité» - 20 mai 2022, 14:00 - 17:00Energies citoyennes, énergies partagées - 20 mai 2022, 18:00 - 21:00 

Concours paléoooooooo

Il nous a manqué… le voilà de retour avec une programmation toujours aussi spectaculaire ! Participez à nos concours et gagnez vos places pour THE PALEO !Comment ça ?Chaque lundi dès le 3 mai, une thématique + la date de la soirée mise en jeu (du 19 au 24 juillet) vous seront communiquées en story instagram et facebook sur notre compte hessovalais. Il s’agira ensuite de nous envoyer votre plus cool photo en lien avec cette thématique, à l’adresse communication@hevs.ch, en précisant votre nom prénom / filière d’études ET adresse postale. Tous les vendredis, découvrez le nom du ou de la gagnant∙e qui recevra 2 billets étudiant∙e∙s pour ladite soirée.Et ma photo alors ?La HES-SO Valais-Wallis se réserve le droit de publier les photos les plus insolites en story ou sur son compte insta, même si la personne n’est pas tirée au sort…Concours réservé exclusivement aux étudiant∙e∙s de la HES-SO Valais-Wallis.Tout compris ?A vos smartphones et… bonne chance !!Thématique n°1 pour gagner deux billets pour la soirée du MARDI : La HES-SO Valais-Wallis au paléo, ça donnera quoi? >>> résultat vendredi 6 maiThématique n° 2 pour gagner deux billets pour la soirée du MERCREDI: Ta filière représentée en une seule photo! >>> résultat vendredi 13 maiThématique n° 3 pour gagner deux billets pour la soirée du JEUDI: La vie étudiante en images >>> résultat vendredi 20 maiThématique n°4 pour gagner deux billets pour la soirée du VENDREDI : La HES-SO Valais-Wallis sous l’angle de l’architecture >>> résultat lundi 30 maiThématique n°5 pour gagner deux billets pour la soirée du SAMEDI: Etudier en Valais pour atteindre les sommets >>> résultat vendredi 03 juinThématique n°6 pour gagner deux billets pour la soirée du DIMANCHE: Toi, en Stromae et en photo ? >>> résultat vendredi 10 juin

La HES-SO Valais-Wallis s’engage pour la promotion de la santé de son personnel et de ses étudiantes et étudiants

Une convention en faveur de la promotion de la santéLa HES-SO Valais-Wallis dans son ensemble signe une convention et devient membre du Réseau d’écoles21 - réseau suisse d’écoles en santé et durables. Cette adhésion en bloc d’une HES est une première en Suisse.  La HES-SO Valais-Wallis attache une importance centrale au bien-être de ses étudiant∙e∙s et collaborateurs∙trices et à l’équité des chances pour toutes et tous. Elle soigne sa fonction d’exemplarité au sein du Canton du Valais et veut être un modèle en matière de promotion de la santé au sein de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. Pour valoriser et cadrer ses démarches, la HES-SO Valais-Wallis a souhaité intégrer le Réseau d’écoles21 qui vise à soutenir les écoles désireuses de s’engager à long terme en faveur de la promotion de la santé et de l’éducation en vue d’un développement durable.Axes de travailEn signant cette Convention d’adhésion au Réseau d’écoles21, la HES-SO Valais-Wallis entend poursuivre et renforcer ses efforts entrepris depuis de nombreuses années pour protéger et promouvoir la santé de ses étudiant∙e∙s et de son personnel via quatre principaux axes de travail :L’intégration de la santé et de la sécurité du personnel et des étudiant∙e∙s dans une approche coordonnée, avec une structure de pilotage commune ;L’intégration de l’ergonomie, de la santé et de la sécurité au travail dans la conception et la rénovation des bâtiments ;Un concept de cuisine et de cafétéria « Restauration durable HES-SO Valais-Wallis » ;Un concept de prévention des risques psychosociaux et de soutien psychosocial.Etapes concrètesLa Convention qui lie les 5 HES au Réseau d’écoles21 national et cantonal est signée pour une durée de 3 ans et est renouvelable. Elle s’appuie sur un état de lieux des besoins en termes de promotion de la santé au sein des HES qui a été mené avec l’aide du Réseau d’écoles21 valaisan. Les actions à entreprendre seront pilotées par un comité, présidé par Mathieu Giroud, responsable du service Académique de la HES-SO Valais-Wallis. Il s’appuie notamment sur le Guide pratique du Réseau d’écoles21 « Nous sommes en route vers une école en santé et durable ». Être une Ecole en Santé est avant tout une démarche collaborative. La participation du corps estudiantin et du personnel est assurée par l’intermédiaire des associations d’étudiant∙e∙s et du personnel. Chaque année, les objectifs et changements réalisés seront évalués. Afin de mutualiser les expériences, chaque école documentera son travail et le mettra à disposition des autres écoles membres du Réseau suisse et valaisan, sur internet. Le Réseau d’écoles21Le Réseau d’écoles21 est coordonné par la Fondation éducation21, Centre national de compétences et de prestations pour l’éducation en vue d’un développement durable (EDD) en Suisse, en collaboration avec RADIX, Fondation suisse pour la santé. Les réseaux cantonaux sont coordonnés au niveau local. Le Réseau bénéficie du soutien financier de Promotion Santé Suisse, de l’Office fédéral de la santé publique, ainsi que des autres membres du groupe des mandants de la fondation éducation21. Près de 2'000 écoles sont aujourd’hui membres du Réseau d’écoles21 en Suisse. La coordination du Réseau d’écoles21 au niveau valaisan est assurée par Promotion santé Valais, qui sera représentée dans la structure Ecole en santé de la HES.En savoir plusLe flyer du Réseau d’écoles21Le guide pratiquePromotion Santé ValaisLégende photo de gauche à droite : Mathieu Giroud, président du groupe de pilotage, Lara de Preux Allet, Directrice Haute Ecole de Santé, François Seppey, Directeur HES-SO Valais-Wallis, Corinne Schärer, responsable Ecole éducation21, Jean-Bernard Moix, Directeur Promotion santé Valais, Yaëlle Linder, Coordinatrice cantonale VS du Réseau d'écoles en santé et durables