Rendre sensible

Musique et Arts de la scène

Cette recherche-création a pour but d’explorer les outils propices à l’actorat issus de la méthode Feldenkrais, afin de formaliser des leçons spécifiques et d’élaborer un manuel pour le travail autonome de l’acteur.

Crédit photo: Julie-Kazuko Rahir

La méthode somatique Feldenkrais n’est ni une méthode d’entraînement ni une méthode pour soigner, mais avant tout une méthode d’apprentissage qui propose à ceux qui la pratiquent d’apprendre à apprendre. Selon son inventeur, Moshe Feldenkrais (1904-1984), nous sommes animés par un flux continu de pensées, sensations, sentiments, mouvements (ou actions) inextricablement enchevêtrés. S’il n’est pas aisé d’agir sur la pensée, les sentiments, les sensations, Feldenkrais part du fait qu’agir sur le mouvement est beaucoup plus évident. Concret, pragmatique et immédiat, l’étude du mouvement permet d’observer de multiples changements sur soi-même aussi bien que sur les autres. Elle se fait au travers de l’observation de nos sensations grâce à notre sens du mouvement, nous permettant de développer nos capacités d’apprentissage et d’autonomie, d’améliorer nos interactions avec l’environnement et d’affronter rapidement de nouvelles situations. La personne qui pratique la méthode va pouvoir au fur et à mesure être autonome et générer elle-même ses outils de connaissances.

C’est justement cet apprentissage de l’autonomie que Julie-Kazuko Rahir et Christian Geffroy-Schlittler visent pour l’acteur, afin qu’il apprenne à cultiver ses propres ressources, à engendrer ses propres connaissances, à provoquer ce qui le stimule, et enfin à s’entourer de conditions favorables à l’émergence de ce potentiel.

Au cours de la recherche, il s’agira d’expérimenter avec des publics spécifiques (acteurs∙rices professionnel∙les, musicien∙nes, habitant∙es d’un écoquartier solidaire, adolescent∙es en décrochage scolaire et praticien∙nes Feldenkrais) et de confronter des pédagogies à l’œuvre dans ce domaine. 

Description du projet sur le Site Internet de La Manufacture