MetalPAT

Design et Arts visuels Economie et Services

Le but du projet MetalPAT, réalisé conjointement par la HEG Arc et la Haute école Arc Conservation-Restauration, est de développer une application informatique à bas coût pour fournir aux professionnels de la restauration-conservation la possibilité de réaliser une analyse rapide et non invasive de ces objets.

Pour l’heure, l’analyse des objets archéologiques en métal est basée sur l’observation visuelle de la corrosion des objets et est fortement tributaire des connaissances et de l’expérience de chaque expert, ce qui laisse le champ libre à de possibles erreurs d’appréciation. L’analyse visuelle peut être complétée par des analyses physico-chimiques, qui sont toutefois invasives et coûteuses.

Le but du projet MetalPAT, réalisé conjointement par la HEG Arc et la Haute école Arc Conservation-Restauration, est de développer une application informatique à bas coût pour fournir aux professionnels de la restauration-conservation la possibilité de réaliser une analyse rapide et non invasive de ces objets. L’outil d’aide à la décision MiCorr permet la comparaison entre les caractéristiques (morphologie, microstructure, texture et autres propriétés des couches de corrosion) de la corrosion observées sur un objet et celles déjà identifiées et répertoriées dans une base de données. 

Le projet MetalPAT favorise une approche multidisciplinaire de l’étude des objets métalliques. Il encourage la mise en commun des connaissances et la collaboration entre les spécialistes de différents domaines scientifiques (conservateurs, spécialistes de la corrosion, archéo-métallurgistes).