GasREX - Prolonger l'autonomie d'une voiture électrique grâce au gaz

Ingénierie et Architecture Fribourg Projets de recherche appliquée et développement

Softcar est une startup fribourgeoise spécialisée dans le développement de véhicules dont l'empreinte carbone, de la production à la fin de vie en passant par l'utilisation, est réduite à son minimum. Des ingénieur-es de la Haute école d'ingénierie et d'architecture de Fribourg - HEIA-FR collaborent avec elle, afin de développer un prolongateur d'autonomie fonctionnant au gaz pour ses voitures électriques.

La startup fribourgeoise Softcar développe actuellement un véhicule de type city car électrique. Sa conception optimise le bilan carbone sur l'ensemble de son cycle de vie grâce à l'utilisation de matériaux en composites avancés thermoplastiques recyclables soigneusement sélectionnés, ainsi qu'à une logique de production et de recyclage au plus près du consommateur final. Il sera par exemple possible de remplacer entièrement la carrosserie de son véhicule si besoin.

Ce city car très léger est prévu dans une variante totalement électrique, permettant une autonomie urbaine de 170 km pour quatre places. Une seconde variante permettra d’accroître l'autonomie à 400 km, au moyen d'un range extender (prolongateur d'autonomie en français) à gaz, appelé GasREX. Un range extender est un système qui génère de l'électricité pour recharger la batterie. Il faut savoir qu'à l'heure actuelle, les prolongateurs d'autonomie sont peu répandus, fonctionnant au diesel ou à l'essence et sont volumineux. En fonctionnant au gaz - voire encore mieux, au biogaz - GasREX limite l'empreinte carbone du moteur. Pour s'intégrer de façon harmonieuse au city car développé par Softcar, GasREX doit être léger et de taille réduite.

L'objectif de l'équipe de la HEIA-FR consiste à réaliser une optimisation des réglages du moteur GasREX et de ses paramètres comme la puissance, la consommation ou le bruit. Ces expérimentations sont menées sur un banc d'essais moteur dans les laboratoires de la HEIA-FR. Cette méthodologie permet d'avancer plus vite et d'être plus précis que lors d'expérimentations directement menées sur le véhicule. Elle représente ainsi un atout pour Softcar, dont les développements ont pris du retard en raison de la pandémie : de nombreux fournisseurs n'ont en effet pas été capables de respecter les délais depuis le printemps 2020. Cette collaboration académique permettra ainsi à GasREX, dont le potentiel concerne non seulement le marché suisse, mais aussi les économies émergentes qui possèdent des réseaux de stations-services à gaz naturel, comme en Inde, au Moyen-Orient ou en Afrique. L'objectif étant de ne pas se positionner trop tardivement sur un marché très concurrentiel comme celui-ci.

Un appel à projets destiné aux entreprises impactées par la crise sanitaire

Le projet décrit ci-dessus fait partie d'un appel à projets extraordinaire intitulé "Après Covid-19". Il a été lancé en juillet 2020 par le Conseil de domaine Ingénierie et Architecture de la HES-SO. Ces fonds sont destinés aux professeur-es proches des sociétés de services et d'entreprises suisses impactées par la crise sanitaire. Les hautes écoles concernées par cet appel à projets sont :

  • HE-Arc Ingénierie ;
  • Haute école d'ingénierie et d'architecture de Fribourg - HEIA-FR ;
  • Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (HEPIA) ;
  • HES-SO Valais/Wallis - Haute Ecole d'Ingénierie - HEI ;
  • Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud - HEIG-VD ;
  • CHANGINS - Haute école de viticulture et œnologie.