L’huile essentielle d’origan au secours de la vigne

Publié le 08.10.2019. Mis à jour le 05.05.2021.

Une étude de l'école de Changins et d'HEPIA vient de mettre en évidence une découverte permettant de contrôler le mildiou de la vigne grâce à des fumigations d'huile essentielle d’origan. Ces résultats prometteurs sont une excellente nouvelle pour la protection biologique de la vigne.

Le professeur Markus Rienth de la Haute école de viticulture et œnologie de Changins

et le professeur François Lefort de la Haute école du paysage,

d’ingénierie et d’architecture de Genève (HEPIA), coauteurs de la

recherche, viennent de publier les résultats de cette étude dans un article scientifique du journal PLoS One, paru vendredi 27 septembre

2019.

Elle visait à contourner les inconvénients de l’application directe d’huile

essentielle. Elle cherchait à déterminer, d’une part si une fumigation

continue pouvait contrôler le mildiou, et d’autre part, à décrypter les

mécanismes moléculaires impliqués dans l’efficacité des huiles

essentielles contre les agents pathogènes.

Ces résultats revêtent une importance majeure pour la production et la

recherche sur les biopesticides, les produits de stimulation des

plantes, ainsi que pour les stratégies de sélection par résistance.

> Plus d'informations