La HES-SO, première haute école spécialisée à rejoindre une université européenne

Actualités HES-SO Publié le 02.06.2022. Mis à jour le 02.06.2022.

La HES-SO a été accueillie aujourd’hui au sein de l’université européenne UNITA - Universitas Montium en tant que membre associée universitaire. Cette association offre de nouvelles opportunités en termes de collaboration et de mobilité pour les étudiant·es et le personnel de la HES-SO. Elle intervient dans un contexte qui reste difficile pour les hautes écoles suisses depuis leur récente exclusion du programme-cadre de recherche et innovation de l’Union Européenne «Horizon Europe».

La HES-SO rejoint l’université européenne UNITA - Universitas Montium en tant que membre associée universitaire. UNITA est l’alliance de six universités réparties dans cinq pays européens : Universidade de Beira Interior (Portugal), Universidad de Zaragoza (Espagne), Université de Pau et des Pays de l’Adour (France), Université Savoie Mont Blanc (France), Università di Torino (Italie), et Universitatea de Vest din Timisoara (Roumanie). Ces universités rassemblent plus de 160'000 étudiantes et étudiants et 15'000 collaboratrices et collaborateurs. Le réseau UNITA comprend encore six universités associées et 14 universités internationales situées en Amérique latine, Afrique, Asie et Amérique du Nord.

Les hautes écoles membres d’UNITA partagent toutes des caractéristiques communes avec la HES-SO : elles sont situées dans des régions de montagne et des zones transfrontalières et elles souhaitent promouvoir la diversité linguistique. Leur objectif est de coopérer étroitement à tous les niveaux de leur institution et dans tous les domaines d’activité – formation, recherche, innovation et services à la société.

Des opportunités pour les chercheur·es et les étudiant·es

La HES-SO est la première haute école spécialisée suisse à s’associer avec une université européenne. Cette collaboration revêt une importance stratégique pour l’institution. Elle lui permet de participer à un réseau d’excellence en termes d’enseignement et de recherche et d’avoir un rôle actif dans le développement de l’espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Concrètement, l’association avec UNITA va permettre d’élargir les possibilités de mobilité et de coopération, notamment dans les trois hubs de recherche et innovation initiés par UNITA sur les thématiques des énergies renouvelables, de l’économie circulaire et du patrimoine culturel. Ces hubs se proposent de créer un espace d’échange pour les chercheuses et chercheurs avec le but de développer de nouveaux projets communs de recherche et innovation. En créant un véritable campus inter-universitaire, cette association offre également de nouvelles opportunités en matière de mobilité et formation pour les étudiantes et étudiants des 28 hautes écoles de la HES-SO.

Une ouverture vers l’Union Européenne dans un contexte difficile

C’est la première année en 2022 que l’Union Européenne (UE) décide d’élargir l’initiative des universités européennes aux établissements de formation de l’espace Bologne dont fait partie la Suisse. L’association avec UNITA est une opportunité rare de s’insérer dans un réseau européen stratégique depuis que la Suisse n'est plus associée à Erasmus+ (2014) et qu’elle a été écartée du programme de recherche Horizon Europe (2021). En s’associant avec UNITA, la HES-SO affirme sa volonté d’ouverture et de collaboration avec ses partenaires européens.

Cette alliance ne doit pas faire oublier les difficultés rencontrées par les hautes écoles suisses depuis qu’elles n’ont plus accès aux programmes Horizon Europe et Erasmus+. L’association pleine et entière aux programmes de l’UE doit rester l’objectif prioritaire de la Suisse. Elle seule permettra d’assurer l’avenir d’une recherche compétitive dans notre pays ainsi qu’une intégration dans les réseaux offrant des filières d’enseignement attractives. 

Une initiative d’excellence de l’UE

L’initiative des universités européennes vise à renforcer la qualité et la compétitivité de l'enseignement supérieur européen en soutenant la création d’alliances entre hautes écoles. Actuellement, 41 alliances ont été constituées, associant plus de 280 établissements d'enseignement supérieur. Au sein de ces campus interuniversitaires européens, les étudiant·es, les doctorant·es, les chercheur·es et le personnel peuvent étudier et collaborer de manière facilitée. L’initiative constitue aujourd’hui l’un des projets les plus prestigieux du programme Erasmus+ de l’Union européenne.