EN

Nous avons convié le 4 juillet 2023 divers actrices et acteurs concerné·es par le CAS de Praticien formateur et Praticienne formatrice (PF) à une séance d’information portant sur un projet de d'évolution de ce dispositif de formation. Lors de cette séance, nous avons présenté les orientations prises par les domaines Santé et Travail social sur la base desquelles, le travail devait se poursuivre. Les objectifs de cette révision sont multiples. Il s’agit tout d’abord de former davantage dans les filières pour répondre aux enjeux de pénurie. Cette croissance des effectifs estudiantins devra se traduire par une augmentant des places de formation pratique et donc du nombre de PF susceptibles d’accompagner nos étudiant·es en contexte institutionnel, tout en répondant également aux besoins des cantons bilingues faisant face à des niveaux de formations différents. Il sera également nécessaire de renforcer qualitativement le partenariat reliant les hautes écoles de la HES-SO aux institutions de formation pratique partenaires, dans le domaine de la pratique indépendante. Pour ces dernières, mais également pour certaines institutions médico-sociales, le volume de la formation actuelle constitue un frein.

Afin de mener à bien ces travaux, un comité de pilotage a été constitué. Il est composé des deux responsables de domaine et de leur adjoint∙e respectif∙ve, de l’adjoint·e respectif·ve au vice-recteur enseignement et d’une collaboratrice spécialisée du dicastère enseignement, ainsi que d’un coordinateur du CAS PF. Les directions des hautes écoles de la Santé et du Travail social sont étroitement associées au processus décisionnel. A partir d’axes de travail définis pour l’implémentation de ce nouveau dispositif, divers cercles d’expert·es ont été identifiés, à savoir l’ensemble des coordinateur·trices du CAS PF, les responsables de filière, les responsables du dispositif de formation pratique des hautes écoles et les milieux professionnels, tant les employeurs, les responsables de la formation pratique que les PF eux·elles-mêmes. Ces cercles ont été consultés/impliqués, selon leur expertise, au fur et à mesure du processus de révision de ce dispositif de formation.

Les Conseils des domaines Santé et Travail social ont validé lors de leur séance respective du mois de novembre 2023 la phase des travaux consistant à sonder les milieux professionnels sur leurs attentes, besoins et contraintes en matière de formation des PF. Des focus groupes ont été constitués avec des employeurs des deux domaines et avec les cabinets indépendants au mois de mars 2024. Parallèlement, les PF formé·es ont quant à eux·elles été sollicité·es par questionnaire à distance. L’analyse des données récoltées permis d'affiner le projet de l'évolution du CAS PF.

Lors de la séance de Kick-off, des jalons ont été donnés quant à la temporalité de ce projet. Le nouveau dispositif devrait être mis en œuvre à l’automne 2025 pour l’ensemble de la Suisse occidentale. Cela signifie que le projet en cours devra aboutir et être préavisé par le Comité directeur de la HES-SO, puis par une décision du Rectorat en automne 2024. Au regard de ce calendrier, les formations du CAS PF pour les rentrées d’automne 2024 et de février 2025 seront reconduites avec les mêmes conditions d’admission et le même programme qu’actuellement.

A ce jour, une coordination entre les responsables de domaine a lieu hebdomadairement. Des séances de comité de pilotage sont fixées régulièrement afin de suivre l'avancement du projet. Il est mensuellement rendu compte de l’avancement du projet aux directions des hautes écoles concernées. 

Le comité de pilotage, 11 juillet 2024