DE

ArtSearCH – nouveau programme doctoral binational destiné aux artistes-chercheur·euses

Porté par les six hautes écoles d’arts de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), l’Ecole cantonale d’art Lausanne (ECAL), l’Ecole de design et haute école d'art du Valais (EDHEA), la Haute école d'art et de design de Genève (HEAD), la Haute école de musique de Genève (HEM), la Haute école de musique Vaud Valais Fribourg (HEMU) et La Manufacture - Haute école des arts de la scène, le programme doctoral ArtSearCH s’inscrit dans la formation doctorale SACRe-PSL (Sciences, Arts, Création, Recherche), un parcours innovant, destiné aussi bien aux artistes et créatrices/créateurs qu’aux scientifiques.

Créée en 2012, la formation doctorale SACRe-PSL résulte de la coopération des cinq écoles nationales supérieures de création françaises que sont le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique (CNSAD-PSL), le Conservatoire national supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP-PSL), l’École nationale supérieure des arts décoratifs (EnsAD-PSL), l’École nationale supérieure des Beaux-Arts (ENSBA-PSL), l’École nationale supérieure des métiers de l’image et du son (La Fémis-PSL) avec l’École normale supérieure de Paris (ENS-PSL).

Atouts du programme doctoral ArtSearCH

Pluridisciplinarité. Les Hautes écoles d’arts de Suisse romande couvrent l’ensemble des disciplines artistiques (arts visuels, cinéma, danse, design, musique et théâtre, son). Le programme doctoral conjoint ArtSearCH favorise la rencontre, le dialogue et le croisement de ces disciplines. Le partenariat avec SACRe qui a pour objectif de « stimuler les échanges et les synergies entre les sciences (humaines, sociales, exactes) et la création sous toutes ses formes » s’inscrit dans cette perspective pluri- voire interdisciplinaire.

Excellence. Le corps professoral des Hautes écoles d’arts de Suisse romande se compose d’artistes-enseignant·es-chercheur·euses de très haut niveau. Un encadrement personnalisé et individualisé est proposé aux doctorant·es. Les infrastructures des Hautes écoles d’arts permettent un travail de création et de recherche dans des conditions optimales. Quant à la formation doctorale SACRe, portée par six grandes écoles nationales supérieures de grande renommée, elle propose un enseignement d’excellence.

Contexte international. Affiliés à deux Hautes écoles d’arts, l’une en Suisse, l’autre en France, les doctorant·es du programme ArtSearCH profitent d’un contexte artistique et académique international. La collaboration, la circulation et les échanges sont favorisés par une offre de formation, un encadrement ainsi que des activités artistiques et scientifiques conjoints.

Réseau. L’Arc lémanique est une région en plein essor qui fait preuve d‘un fort dynamisme sur le plan économique comme sur les questions de société. La richesse de la vie culturelle, la renommée internationale de ses hautes écoles universitaires ou spécialisées, la présence d’organisations internationales offrent aux doctorant·es l’opportunité, durant leurs études, de profiter de cette dynamique et de se construire un réseau professionnel.

Relève. Le programme doctoral ArtSearCH prépare les étudiant·es à une activité professionnelle exigeante orientée vers la création, l’interprétation, l’enseignement ainsi que la recherche au sein ou en dehors des hautes écoles. En plus d’être un espace de développement artistique et de permettre l’acquisition de compétences de recherche, il prévoit des expériences d’enseignement, une formation didactique et une offre de cours en lien avec l’efficacité personnelle, la gestion des relations et de la communication, le travail en équipe ou les outils informatiques.

Soutien financier. Pour leur permettre de se consacrer autant que possible à leur formation, les doctorant·es sont soutenu·es financièrement (poste d’assistant·e au sein de leur Haute école d’art suisse de rattachement). Par ailleurs, chaque doctorant·e dispose d’un budget de production artistique à utiliser librement (séjour à l’étranger, déplacement, infrastructures, matériel, etc.).

Soumission des candidatures

Les candidatures se font en parallèle auprès de la Haute école d’art suisse et auprès de l’établissement partenaire parisien qui sont souhaités par le candidat ou la candidate selon la thématique de son projet.

Le détail des documents à réunir en vue d’une candidature se trouve sur le site de chacun des établissements partenaires français (liens ci-dessous). Il est recommandé de prendre contact avec la personne de référence de la Haute école d’art de rattachement en Suisse pour obtenir des compléments d’information sur les axes de recherche prioritaires de celle-ci, sur les co-encadrant·es de thèse, ainsi que plus généralement sur les conditions cadre offertes avant de se lancer dans la préparation du dossier de candidature.

Les dossiers complets sont à envoyer/soumettre au même moment à l’établissement français sélectionné (selon ses modalités spécifiques) et à la collaboratrice administrative du programme ArtSearCH (ArtSearCH(at)hes-so.ch).

L'appel à candidatures est ouvert jusqu'au 15 mai 2023 à 16h00. 

Six Hautes écoles d'art de la HES-SO

Six Etablissements français

Le doctorat ArtSearCH se construit à partir de la pratique artistique et constitue un espace de réflexivité, de recherche, d’expérimentation, de renouvellement et de création pour des artistes de haut niveau. En conformité avec les exigences de SACRe, il prévoit la création d’œuvres ou de propositions d’interprétation, étroitement associées à une démarche réflexive s’appuyant sur des champs théoriques et scientifiques variés. Il met ainsi en jeu une étroite articulation de la pensée et du sensible.

La thèse se compose conjointement d’œuvres présentées sous diverses formes, propres à chaque discipline (expositions, performances, concerts, projections, spectacles, prototypes, etc.) et d’un portfolio. Rédigé en français, ce dernier met en relief les sources, les expériences, les recherches, les autres pratiques, artistiques et scientifiques, qui ont accompagné le travail de création. Il apporte une réflexion argumentée et problématisée sur le travail accompli durant les trois années de thèse. Sa forme est définie selon les caractéristiques et les démarches propres à chaque discipline, en adéquation avec le projet de recherche du·de la doctorant·e et en accord avec les directeurs·rices de la thèse.

Le projet de thèse est réalisé sous la supervision de deux encadrant·es :

  • un·e membre de SACRe / le Laboratoire (EA 7410), ou d’une des équipes rattachées à l’École doctorale 540 (ED 540) ;
  • un·e artiste ou designer enseignant·e-chercheur·euse de la Haute école d’arts suisse concernée.

Le parcours doctoral se déroule sur trois ans. Il comprend l’accompagnement des projets menés par les artistes et designers chercheur·euses au sein de leur Haute école de rattachement en Suisse et de l’établissement partenaire français. Il comprend également un programme de formation défini individuellement avec chaque candidat·e sur la base des offres de SACRe, de l’École doctorale 540 et d’ArtSearCH. Un temps dédié à des tâches d’enseignement ou à une participation aux activités Ra&D institutionnelles peut être prévu par la Haute école de rattachement. Le dernier semestre des trois ans est entièrement dédié à l’écriture de la thèse.

Au terme d’une soutenance publique devant un jury, le doctorat est délivré par l’Université PSL. Une attestation jointe au diplôme indiquant que le doctorat a été réalisé dans le cadre du programme ArtSearCH est délivrée par la HES-SO.