BIGPICTURE — Central Repository for Digital Pathology

Business, Management and Services Valais

Le projet européen BIGPICTURE prévoit la plus grande collecte d’images histopathologiques à ce jour. Ces données volumineuses, qui servent notamment à identifier les cancers et planifier les traitements, seront analysées pour entrainer des logiciels d’intelligence artificielle pour assister les médecins dans leurs diagnostics.

Main dans un gant de latex bleu tenant des échantillons histologiques
© Adobe Stock / Vshyukova

La pathologie est la pierre angulaire du traitement de nombreuses maladies telles que le cancer ou les maladies auto-immunes. Basée sur l'examen d'échantillons de tissus (lames) au microscope – les images histopathologiques – elle repose encore largement sur l'interprétation manuelle d'un pathologiste qualifié. Dans ce contexte, le projet BIGPICTURE vise à mettre en commun les images histopathologiques d’une cinquantaine de partenaires, principalement des hôpitaux, centre de recherches et entreprises pharmaceutiques et de constituer la plus grande base d’images histopathologiques afin d’entrainer des logiciels d’intelligence artificielle permettant d’aider les médecins dans leur diagnostic.

Ce projet H2020 de très grande envergure (44 partenaires provenant de 14 pays, budget total de près de 70 millions d’euros) ambitionne d’avoir un impact décisif dans l’identification précoce des cancers et la planification du traitement.

Au sein du consortium, la HEG-VS développera des outils pour le traitement des bases de données, ainsi qu’un système de content-based image retrieval permettant la recherche d’images dans la base.