Une campagne d'information pour promouvoir la santé mentale des jeunes

Santé Publié le 12.09.2022. Mis à jour le 12.09.2022.

Afin de déstigmatiser les difficultés de santé mentale et lutter contre les stéréotypes qui y sont associés, les chercheur·es et enseignant·es de HESAV se mobilisent pour lancer une campagne de sensibilisation à destination de la population, et en particulier de la communauté estudiantine.

La dernière enquête de la Swiss Corona Stress Study menée par l’Université de Bâle a montré qu’en fin d’année dernière, les jeunes de 14 à 24 ans étaient particulièrement exposés au stress et au risque de présenter des symptômes dépressifs.

Dans le cadre du Programme d’action cantonal, la Direction Santé Communautaire de la Direction Générale de la Santé lance le mois de la santé mentale du 10 septembre, journée mondiale de la prévention du suicide, au 10 octobre, journée mondiale de la santé mentale, à l’aide du slogan : «La santé mentale, ça se cultive».

Sous l’impulsion de l’État de Vaud, HESAV a mis sur pied une campagne d’information qui s’adresse à la population de manière générale, et plus spécifiquement aux jeunes et aux étudiant·es. Des enseignant·es, collaborateur·trices et chercheur·es travaillant sur des thématiques liées à la santé mentale ont ainsi apporté leur expertise pour mettre en lumière certains sujets et formuler des conseils basés sur la réalité du terrain.

Les 10 messages de la campagne sont issus de leurs projets de recherche, de leur pratique professionnelle ou de leurs domaines d’intérêt et d’enseignement, et abordent diverses thématiques telles que le burnout, l’isolement, le corps ou encore la musique. Ces phrases sont illustrées à l’aide de dessins percutants, relayés par le biais des réseaux sociaux, d’affiches sur le campus et d’un site internet dédié.