Améliorer le contrôle de l’hypertension par une prise en charge en équipe

Vaud Health

Le vieillissement de la population, l’augmentation des maladies chroniques et l’explosion des coûts de la santé amènent à développer de nouveaux modèles de prise en charge pour une meilleure qualité et continuité des soins. Une étude romande évalue l’impact d’une prise en charge en équipe de l’hypertension.

Améliorer le contrôle de l’hypertension par une prise en charge en équipe

Nous aurons demain en Suisse plus de patients avec des problèmes de santé chronique à soigner, de façon plus régulière et plus longtemps et, très probablement moins de professionnels de santé. Une collaboration interprofessionnelle incluant médecins, pharmaciens et infirmiers construite dans une approche «patient-centered care» nous permettra de soigner les patients de façon plus efficiente.

C’est un des défis de l’interprofessionnalité et, plus exactement le défi de l’étude randomisée contrôlée «Team-Based Care for Improving Hypertension management (TBC-HTA): Evaluation d’une prise en charge par équipe de l’hypertension à l’aide d’une étude randomisée contrôlée» menée par le Professeur Valérie Santschi de l’Institut et Haute Ecole de la Santé La Source, HES-SO en collaboration avec des collègues de l’UNIL, de Cité générations à Onex, de l’Université de Fribourg, de l’Université du Québec à Trois-Rivières et de l’Université McGill à Montréal au Canada.

Cette étude, financée notamment par le «Health Services Research funding program» de la Fondation Bangerter et de l’Académie Suisse des Sciences Médicales, est la première en Suisse à évaluer l’impact clinique d’une prise en charge en équipe incluant des infirmiers, des pharmaciens et des médecins sur le contrôle de l’hypertension auprès de patients hypertendus traités non contrôlés.

Les résultats de cette étude seront présentés oralement lors du prochain Congrès Européen de Santé Publique à Rome.