Romain Iannone et ses «performances & peintures systématiquement aléatoires»

Actualités HES-SO Publié le 22.12.2021. Mis à jour le 22.12.2021.

La carte de vœux 2022 du Rectorat de la HES-SO est illustrée par le projet «Breathe, breathe !» tiré des «Performances & peintures systématiquement aléatoires» de Romain Iannone. Le diplômé Bachelor en Arts visuels de l'Ecole de design et haute école d’art – EDHEA dévoile son processus de travail et ses motivations créatrices.

 

Quel est votre parcours ?
Après avoir étudié et pratiqué le graphisme, j'ai souhaité approfondir mes recherches visuelles, conceptuelles mais aussi sonores. J'ai trouvé l'espace-temps qu'il me fallait à l'EDHEA.

Pourquoi avoir choisi l’EDHEA ?
C'est son aspect pluridisciplinaire qui m'a plu: pouvoir expérimenter le son, la peinture, la vidéo ou encore l'installation au travers de leurs différentes unités.

Pourquoi le projet breathe ?
Breathe, breathe ! s'inscrit dans une volonté de revenir à un processus de travail et de production d'images physique et gestuelle. Dans ce cas-ci je me suis intéressé à la mise en place d'un système simple, lui même activé par un geste simple, produisant une image complexe et organique. Mon but est de trouver un bon équilibre entre le contrôle et l'aléatoire.

Vidéo / Instagram