Ce projet est dirigé par l’Université de Lucerne et financé par le Programme 7 "Diversité, inclusion et égalité des chances (équité) dans le développement des hautes écoles" de swissuniversities pour la période 2021-2024.

Résumé du projet

Le harcèlement sexuel est encore un problème majeur dans les hautes écoles suisses qui concerne aussi bien les étudiant·es que le personnel. Même si les services compétents et les dispositions juridiques fournissent des informations sur la manière de réagir face à des cas de harcèlement, des mesures de prévention à l'échelle nationale manquent encore. En tant que lieux d'apprentissage et de travail, les hautes écoles suisses ont une responsabilité particulière dans la protection contre le harcèlement sexuel.

Certaines hautes écoles ont déjà introduit l'idée d'une journée nationale contre le harcèlement sexuel. Il s'agit maintenant de coordonner et d'instaurer durablement cette journée nationale d'une seule voix. Une sensibilisation préventive aura lieu par des actions communes autour du 23 mars. Dans un tel cadre, les hautes écoles suisses peuvent agir localement pour renforcer la campagne par des actions de formation, de communication et en faisant mieux connaître les services compétents.

Deux postes de coordination travaillent à l’institutionnalisation du réseau des institutions partenaires et organisent les réunions annuelles. Ils élaborent également un KIT de communication, une liste d'activités et assurent une présence médiatique commune.

Contact

Simona.Materni(a)unilu.ch (pour des questions générales concernant tout le projet) 

Sabine.Kradolfer(a)hes-so.ch (pour des questions relatives au déploiement du projet au sein de la HES-SO)