Pourquoi étudier à la HES⁠-⁠SO?

Publié le 11.01.2021. Mis à jour le 02.05.2021.

La HES⁠-⁠SO offre des formations de niveau supérieur dans différents domaines dont celui de l’ingénierie et l’architecture que nous représentons.

Carte chiffres domaine Ingénerie et Architecture

Par notre ambassadrice égalité Dounia Hassar, étudiante en Conception Ergonomique et Design

Le domaine Ingénierie et Architecture se caractérise par son vaste réseau d’écoles dans les cantons de Suisse romande et un large choix de filières. On peut aussi bien étudier le design Industriel à Neuchâtel, que l’environnement à Yverdon, le génie civil à Fribourg et les technologies du vivant à Sion !

Toutes ces écoles sont au cœur de l’innovation et s’inscrivent en tant que partenaire majeur des acteurs et actrices locaux en matière de développement, notamment grâce aux différents instituts de recherche. Ces instituts possèdent des équipements permettant aux étudiant·es de se familiariser avec certains outils propres à leurs domaines d’études, ou d’appliquer ce qui a été vu en cours théorique lors de travaux pratiques hebdomadaires. 

Pourquoi étudier à la HES⁠-⁠SO?

Par ailleurs, les écoles adhèrent au Mens sana in corpore sano (un esprit sain dans un corps sain) en proposant un large choix de cours, de stages ou de tournois sportifs. Je peux tout aussi bien participer à des week-ends ski ou snowboard en hiver, qu'à des cours de planche à voile en été, et même à des cours de boxe et de danse contemporaine le reste de l’année.

Pourquoi étudier à la HES⁠-⁠SO?

© Kevin Pradervand - Baleinev Festival

Outre les atouts des universités et écoles supérieures, l’enseignement dispensé à la HES⁠-⁠SO permet d’introduire et familiariser très tôt les étudiant·es au milieu professionnel. En effet, avant même de suivre une formation de niveau bachelor, il faut avoir effectué une année de stage en entreprise ou une année préparatoire en tant que détenteur ou détentrice d’une maturité gymnasiale, ou être diplômé·e d’une maturité professionnelle. Ces conditions d’admission reflètent l’approche propres aux HES d’enseigner à proximité du monde professionnel.

Pour ma part, j’ai fait une Année Préparatoire pour Future Ingénieure (APFI) à Yverdon après un baccalauréat scientifique, où j’ai suivi des cours généraux en ingénierie au premier semestre et un stage en entreprise au second semestre. Les quatre mois de stage ont été très enrichissants et m’ont permis de découvrir mon futur domaine d’études ainsi que l’organisation d’une entreprise. En outre, des projets mandatés sont régulièrement proposés tout au long de la formation, ainsi que des visites d’entreprises ou de chantiers. Les travaux de groupes sont favorisés, amenant ainsi les étudiants à développer les softs skills (ou compétences comportementales), et l’enseignement y est pragmatique. Certaines écoles et filières proposent même des formations à temps partiel ou en emploi, permettant aux étudiant·es de travailler en entreprise tout en suivant le cursus désiré.   

Toutefois, peu importe le mode de formation choisie, la HES⁠-⁠SO offre un cadre d’études unique. Dans ma filière d’études, les classes sont petites (entre 10 à 30 personnes), ce qui permet une bonne cohésion entre étudiant·es et une proximité avec le corps professoral indispensable au bon déroulement des études.

Pour en savoir plus, abonne-toi à nos pages Facebook et Instagram pour découvrir les différentes écoles et filières de Suisse romande et t’immerger dans le monde des études supérieures !