Variation du microbiote intestinal selon les horaires de travail | HES⁠-⁠SO Haute école spécialisée de Suisse occidentale
FR DE EN

Variation du microbiote intestinal selon les horaires de travail

La composition du microbiote intestinal est-elle influencée par le travail en équipe ? Le projet mené par Sophie Bucher Della Torre de la Haute école de santé de Genève et soutenu par le programme SPARK du FNS vise à répondre à cette question essentielle avant de futurs projets de recherche axés sur la prévention.
Adobe Stock

Alors que le microbiote intestinal joue un rôle important dans le maintien de la santé, l’effet des horaires irréguliers sur sa composition est encore largement inconnu. Ceci est particulièrement important pour les travailleurs en équipe chez qui un risque augmenté de maladies chroniques a été observé.

Cette étude vise à comparer la composition du microbiote intestinal chez des employés travaillant en équipe alternant chaque semaine plusieurs types d’horaires.

Durant une première phase d’observation (3 semaines), les 18 participants collecteront un échantillon de selles en début et fin de chaque semaine pour permettre l’analyse du microbiote intestinal. Puis, dans la deuxième phase d’intervention (3 semaines), une portion de noix sera ajoutée aux apports habituels et les mêmes données seront collectées.

La composition du microbiote intestinal sera comparée entre le début et la fin de chaque type d’horaire, entre les types d’horaires et entre la phase d’observation et celle d’intervention. L’influence de l’alimentation, de l’activité physique et du sommeil sur la composition du microbiote sera également prise en compte.

Contact
HES⁠-⁠SO Rectorat
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok