[Thème 9 bis] Sensibilisation du management sur les stéréotypes | HES⁠-⁠SO Haute école spécialisée de Suisse occidentale
FR DE EN

[Thème 9 bis] Sensibilisation du management sur les stéréotypes

Recommandation :
Il est recommandé de clarifier et d’analyser les stéréotypes mobilisés par le management et qui risqueraient, du point de vue de l’égalité des chances et de la diversité, de nuire à son travail.

Comprendre :
La finesse de lecture de la culture institutionnelle en matière d’égalité des chances et diversité du point de vue de son ouverture dépend logiquement du degré de sensibilité des managers. Plus les personnes occupant des fonctions de management seront conscientes et informées au sujet du langage et des comportements exclusifs, plus l’institution pourra construire une culture inclusive. Parmi les éléments les plus présents mais difficiles à saisir, se trouvent les stéréotypes, qu’ils soient sexistes, racistes, classistes, etc.
L’origine du mot stéréotype nous renseigne sur sa nature : les stéréotypes sont le nom donné aux premiers caractères d’imprimerie reproduits à l’identiques, et permettant la diffusion rapide des idées ainsi largement copiées sans changement. On appelait également ces dispositifs des clichés. Aujourd’hui, le stéréotype est devenu une idée préconçue qui s’exprime sans examen critique de la part de la personne qui la pense ou l’utilise. Ce sont des idées partagées par un large nombre de personnes, sur tout sujet, et qui renvoie souvent à des réalités fausses (en tout cas ne pouvant pas être qualifiées d’universelles, vraies ou vérifiées).

Les moyens de déconstruire les stéréotypes, et donc d’avoir un esprit critique concernant ses propres biais de pensée, sont variés. Dans le cadre d’une fonction RH, on peut citer la nécessité d’organiser le travail des collaborateurs et collaboratrices qui leur donne l’occasion de dé-catégoriser autrui (c’est-à-dire éviter de percevoir l’autre comme appartenant avec tout à une autre catégorie que moi, comme s’il était un « extérieur »  à mon groupe), de le différencier (c’est-à-dire à ne pas le jeter dans le même panier que les autres personnes avec qui il semble partager des caractéristiques, mais à lui donner l’occasion de montrer ses spécificités individuelles, et à le re-catégoriser (lui redonner une place comme étant au sein du groupe auquel moi aussi j’appartiens).

Exemples :
Par exemple, donner des objectifs communs en distribuant clairement les tâches de façon complémentaire, et en évitant que cette distribution se fasse en fonction de clichés (typiquement une femme dans un rôle sans responsabilité d’encadrement…), permet à chacun d’opérer un travail de modification de ses croyances stéréotypées. À l’inverse, un partage des tâches implicite, concurrentiel, laissant libre champs au fonctionnement des clichés, aura davantage tendance à exacerber des conflits et à renforcer les croyances en désignant des boucs émissaires.

Une autre façon de conscientiser et déconstruire les stéréotypes est simplement… de s’informer grâce aux diverses ressources disponibles à ce sujet, que ce soit par la culture ou le milieu académique.

Une sélection sommaire de sites utiles :
Paye ton Taf : http://payetontaf.tumblr.com/
Ce site regroupe des témoignages de femmes qui subissent des stéréotypes de genre sur le lieu de travail.

Préjugés et stéréotypes : http://www.prejuges-stereotypes.net/
Ce site reprend de façon sommaire une base de connaissance sur le fonctionnement des stéréotypes.

Portraits à contre-courant des clichés : http://lesculottees.blog.lemonde.fr/
Un projet de bande dessinée (aujourd’hui disponible en version papier également) qui dresse le portrait de femmes ayant défié les stéréotypes de leur époque.

Les clichés selon… une série pour France Télévision : https://youtu.be/DayS08as8k4?list=PL3ED2DF4036172D55

Contact
HES⁠-⁠SO Rectorat
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok