FR DE EN

Retraite, mobilité transnationale et qualité de vie

Ce projet s’intéresse aux personnes domiciliés en Suisse qui partent vivre à l'étranger pour leur retraite. L'étude vise à évaluer l’impact des différentes formes de mobilité sur la qualité de vie des seniors. Cette étude est menée par Eric Crettaz (HETS-GE), Mihaela Nedelcu (UNINE) et Claudio Bolzman (HETS-GE). Elle a obtenu l'un des trois prix «Qualité de vie 65+» attribués par la Fondation Leenaards en 2017.

Thématique et hypothèse

Cette étude exploratoire s’intéresse aux différentes formes de mobilité internationale et aux pratiques transnationales des retraités ayant leur domicile légal en Suisse. Elle vise à évaluer l’impact de ces mobilités et pratiques sur leur qualité de vie et à expliciter l’effet des trois facteurs suivants :

  • les politiques sociales et sanitaires et leur impact sur les ressources économiques et la sant
  • les expériences migratoires/de mobilité antérieure
  • les facteurs individuels (dimension familiale et relationnelle, sentiment d’appartenance à une communauté locale, attentes individuelles, etc.)

Méthodologie

L’étude repose sur une méthodologie mixte, combinant des données d’enquête quantitative (entretiens téléphoniques et questionnaires) ainsi qu’une vingtaine d’entretiens qualitatifs réalisés avec des retraités ayant leur domicile légal en Suisse et pratiquant différentes formes de mobilité internationale.

Résultats attendus

Cette étude exploratoire conduira à une première cartographie / typologie des pratiques transnationales et permettra de tester les hypothèses relatives aux facteurs cités ci-dessus. Elle offrira une analyse liminaire de l’impact de ces mobilités sur la qualité de vie des seniors.

Inversement, il s’agira d’étudier dans quelle mesure la qualité de vie des retraités peut avoir elle aussi une influence sur la décision de mobilité.

Equipe de recherche

Contact
HES-SO Rectorat
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01