FR DE EN

La HES⁠-⁠SO signe la déclaration DORA

En mars, la HES⁠-⁠SO a officiellement signé la Déclaration de San Francisco sur l’évaluation de la recherche (DORA). Le Rectorat s’engage ainsi à améliorer l’évaluation des résultats de la recherche scientifique au sein de l’institution. Cette démarche accompagne la mise en place d’une stratégie d’Open access.

> Voir la déclaration de San Francisco sur l’évaluation de la recherche (DORA).

A l’international, depuis plusieurs années, des voix s’élèvent contre les méthodes utilisées pour évaluer les résultats de la recherche scientifique. La tendance dominante dite du « Journal Impact Factor » (JIF), méthode métrique par excellence, est remise en cause par bon nombre d’acteurs de renom du monde académique. Le JIF indique la fréquence moyenne avec laquelle les articles publiés dans une revue donnée sont cités par d’autres articles scientifiques. Cet indicateur reflète plus le prestige d’une revue que le contenu et la qualité d’un article ou d’une recherche spécifique. Ce mode d’évaluation alimente la logique du «publish or perish» qui épuise les chercheurs et les chercheuses sans pour autant donner de garantie quant à la qualité de leurs travaux.

Afin de changer de paradigme, plus de 200 organisations et maisons d’édition de réputation internationale se sont réunies à San Francisco en 2012. Sous la houlette de l’American Society for Cell Biology (ASCB), elles ont adopté une série de recommandations en faveur de méthodes d’évaluation de la recherche mettant en avant la qualité des travaux et la pertinence de leurs retombées pour la société. Ces recommandations sont rassemblées dans la Déclaration DORA (Déclaration de San Francisco sur l’évaluation de la recherche).

A l’heure actuelle, cette Déclaration a été signée par 13'000 individus et 1'000 organisations au plan international. Parmi les signataires helvétiques, on trouve neuf universités, quatre HES, l’EPFL, l’EPFZ, le FNS, swissuniversities ainsi que d’autres institutions de recherche académiques.

Convaincue de la nécessité de changer les critères d’évaluation de la recherche au bénéficie de ses chercheuses et chercheurs, la HES⁠-⁠SO a signé cette déclaration. La HES⁠-⁠SO appuie ainsi un mouvement international qui cherche à valoriser le contenu qualitatif de la recherche scientifique. Cette démarche s'est faite dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique institutionnelle en matière d’Open Access.

Quel est le lien entre les deux démarches ? Avec les nouveaux critères d'évaluation empruntés à DORA, augmenter le nombre de citations de ses articles ne sera plus une nécessité absolue. Cette approche donne donc plus de liberté pour publier dans des revues diverses, même dans celles qui n'ont pas de facteur d'impact élevé. Les travaux de recherche pourront ainsi être déposés en Open Access sans risquer de péjorer le dossier de publication.

Publié le 23.05.2019
Contact
HES⁠-⁠SO Rectorat
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok