FR DE EN

Comprendre ce que disent les plantes

Une étude de la HEIG-VD en partenariat avec la HEIA-FR, la start-up Vivent et l’Agroscope se penche sur le mode de communication des plantes par signaux électriques. Le projet débutera en mars 2018 et se terminera en décembre 2019.

Ce projet Innosuisse porte sur l’électrophysiologie des plantes en serre à la suite d’une étude préliminaire prometteuse. En effet, de récentes études tendent à prouver que les végétaux communiquent: ils développent des stratégies et alertent les sujets environnants d'un danger imminent en émettant des signaux électriques.

L’idée de base provient de la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), entité dépendant du Département de la défense aux Etats-Unis. L'agence prévoit, à terme, d’utiliser le mode de communication des plantes pour détecter et recevoir un signal d’alarme en cas de menace chimique, biologique, radiologique, nucléaire, mais aussi électromagnétique.

DARPA a tout d’abord fait appel à la start-up vaudoise Vivent pour sa technologie de monitoring de plantes. Sa fondatrice a ensuite initié la collaboration avec l'Agroscope, la HEIA-FR et l’équipe de l’Institut des Technologies de l'Information et de la Communication (IICT) de la HEIG-VD.  

> Article complet sur le site de la HEIG-VD

Publié le 27.02.2018
Contact
HES-SO Rectorat
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01