FR DE EN

Attendre l’asile dans les montagnes en Valais

Dans quatre foyers d’accueil valaisans en altitude, les professionnel·le·s du travail social œuvrent quotidiennement avec l’attente d’une décision fédérale et combattent chaque jour des préjugés sur les requérantes et requérants d’asile. Une analyse de Daniela Da Cruz Gaspar, collaboratrice scientifique à la Haute école de travail social, HES-SO Valais, Sierre

Image - © Fotolia_91023555_fcerez

En Valais, quatre foyers collectifs se trouvent à plus de 1’200 mètres d’altitude. Ils se situent à proximité de villages de montagne dont le nombre d’habitant·e·s varie entre 184 et 6'500 personnes.

Plusieurs corps de métiers collaborent dans ces foyers d’altitude qui hébergeaient, à l’époque des observations, entre 13 et 59 requérant·e·s d’asile, adultes célibataires et familles. Les entretiens et les observations ont été menées dans le cadre d’une recherche exploratoire.

Daniela Da Cruz Gaspar a eu l’occasion d’interviewer dans chaque foyer plusieurs professionnel·le·s du travail social et de suivre leur quotidien durant plusieurs jours. 

Lire l'article complet sur le site de la revue REISO

 

Daniela Da Cruz Gaspar, collaboratrice scientifique à la Haute école de travail social, HES-SO Valais, Sierre

 

Publié le 12.12.2018
Contact
HES-SO Rectorat
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok