FR DE EN

Vers un espace urbain partagé

Genève est une agglomération à la fois genevoise et vaudoise, française et suisse. Comment aborder les déséquilibres de ces nouveaux ensembles urbains denses et étalés ? Quel mode de gouvernance permettra-t-il de «faire société» ? Charles Beer, chargé de cours et responsable de la formation, HETS Genève signe cet article dans la revue REISO d’octobre 2018.

A l’heure de la mondialisation et de l’urbanisation, l’avenir de la planète se confronte au double défi social et environnemental. Les inégalités sociales augmentent et les atteintes à l’environnement se multiplient sur fond d’accélération des échanges économiques et des mutations technologiques. Le réchauffement climatique agit comme accélérateur de ces réalités.

Le nombre de personnes vivant en ville en 2020 sera de 5 milliards, soit l’équivalent du nombre total d’êtres humains sur la terre à la fin des années 80. Sous la pression de modèles de croissance démographique et économique, les villes se densifient et s’étalent. Elles changent de nature.

Les frontières territoriales s’estompent. Les régulations construites par le développement de l’état-nation et de la révolution industrielle montrent aujourd’hui toutes leurs limites. Face à ce changement de paradigme, les démocraties se heurtent à un phénomène d’impuissance et à une crise de légitimité. Face à la difficulté de « faire société », la tentation de repli sur soi et du protectionnisme, comme l’expression populiste qui les caractérise, s’impose comme réponse politique au laisser-faire comme à l’impuissance.

Lire l'article au complet sur le site de la revue REISO

Publié le 18.10.2018
Contact
HES-SO Rectorate
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01