FR DE EN

La preuve par l’image ? Analyse socio-anthropologique de l’expertise médico-légale à l’heure de l’imagerie forensique

HESAV, Séverine Rey (responsable), Céline Schnegg (chercheuse post-doc), Alejandro Dominguez (partenaire), 01.08.2018-31.07.2021
FNS Division 1 : Sciences humaines et sociales

Mots-clés

cadavre; expertise; socio-anthropologie des pratiques médico-légales; innovation; autopsie; ethnographie; ontologie; imagerie forensique

Contenu et objectifs visés

Si l’autopsie chirurgicale occupe encore aujourd’hui une place centrale dans le dispositif d’enquête médico-légale, plusieurs technologies d’imagerie médicale complètent, depuis une quinzaine d’années, cet examen. L’imagerie post-mortem est décrite comme une révolution par ses promoteurs dans la mesure où elle accroît l’objectivité et la neutralité de la démarche tout en préservant l’intégrité des corps. Ce projet entend questionner cette technique dite révolutionnaire et analyser les enjeux de son intégration dans les pratiques médico-légales d’un point de vue socio-anthropologique. Plus précisément, l’objectif de ce projet est d’évaluer les transformations que l’imagerie post-mortem engendre du point de vue de la production de la preuve, de même que ses spécificités par rapport à d’autres techniques de détermination des causes de la mort, telle que l’autopsie. D’une durée de trois ans, la recherche consiste en une ethnographie des activités au sein du Centre universitaire romand de médecine légale (Lausanne et Genève).  


Discipline :

Sociologie 

Contact
HES-SO Rectorate
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01
By continuing to browse this site, you agree to the use of cookies to improve your user experience and to provide website statistics.
Read the legal notice ok