Plongée dans l’imbroglio de l’aide sociale - Revue REISO juillet 2018 | HES⁠-⁠SO University of Applied Sciences and Arts Western Switzerland
FR DE EN

Plongée dans l’imbroglio de l’aide sociale - Revue REISO juillet 2018

La statistique de l’aide sociale n’existe que depuis 2005. Elle est problématique à plusieurs égards comme le démontre Slim Bridji et Jean-Pierre Tabin de la Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne. Ils signent un article à ce sujet dans la revue REISO de juillet 2018.
josh-edgoose-unsplash

L’opacité règne sur le nombre réel de personnes touchant, en Suisse, un revenu insuffisant pour couvrir leurs besoins vitaux. Plusieurs aspects rendent les chiffres de l'OFS difficiles à analyser.

En premier lieu, le périmètre de l’aide sociale diffère selon les deux définitions qu'en fournit l'OFS. La définition de l'aide sociale au sens strict ne recouvre que l’aide sociale financière. La définition au sens large ajoute les avances sur pensions alimentaires, l’aide aux personnes âgées ou invalides, les aides à la famille, au logement ou encore aux individus au chômage ainsi que les prestations complémentaires AVS/AI.

En deuxième lieu, les régimes et conditions d'octroi de l'aide sociale diffèrent selon les cantons. L'interprétation des chiffres est aussi rendue opaque par le fait que les dispositifs, y compris quand ils portent le même nom, ne sont pas similaires.

Le troisième problème est que les lois et règlements sont en réforme constante. Cela a pour conséquence que les périmètres d’application changent. Il est donc difficile d'y voir clair dans la statistique des personnes aidées faute d’un revenu suffisant.

Lire l'article au complet sur le site de la revue REISO.

Publié le 15.08.2018
Contact
HES⁠-⁠SO Rectorate
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01
By continuing to browse this site, you agree to the use of cookies to improve your user experience and to provide website statistics.
Read the legal notice ok