Se faire observer, pourquoi faire?

Le regard d'un·e collègue plus expérimenté·e ou d'un·e conseiller·ère pédagogique peut être une source de rétroactions bénéfiques pour améliorer sa pratique enseignante. 

Ce regard extérieur permet en effet de rendre visibles des dimensions de sa pratique enseignante, de pointer des interactions, d'interroger sa posture d'enseignant·e. Des prises de conscience peuvent alors survenir et des hypothèses de changement dans sa pratique peuvent être élaborées et testées par la suite.   

Etre observé·e dans sa pratique, et en discuter, peut contribuer à votre développement professionnel. Alors n'hésitez pas à profiter d'un décentrement et d'une expertise autre.

Comment faire?

A la demande de l'enseignant·e, un·e de nos conseiller·ère·s pédagogiques peut venir observer une séance de cours et, si cela est souhaité, il ou elle peut également la filmer. 

Une grille d'observation est d'habitude utilisée dans les pratiques d'observation. Elle cadre en effet le regard et attire l'attention sur des dimensions déterminantes de la pratique d'enseignement.

Nous couplons le plus souvent cette observation à une évaluation de l'enseignement par les étudiant·es, de façon à rassembler des échos de sources multiples et ainsi vous fournir un meilleur retour.   

N'hésitez pas à simplement échanger avec un·e collègue : montrez lui votre cours et allez voir un de ses cours. C'est très enrichissant de voir à l'oeuvre une autre manière de faire.

Contactez nous!

Si vous êtes intéressé·e par une observation par un·e de nos conseiller·ère·s pédagogiques ou parler de ce dispositif, n'hésitez pas à nous contacter.