Cycles de conférences pour comprendre le paradoxe de l'écologie numérique

Le changement climatique et la numérisation ont tous deux un impact considérable sur les vies, et l'interaction entre les deux phénomènes est essentielle.

Les technologies numériques sont essentielles pour accélérer la réalisation de l'Agenda 2030 pour le développement durable. Les technologies de l'information et de la communication (TIC) facilitent l'accès à l'information et à la connaissance, simplifient la mise à disposition de services essentiels et permettent une participation sociale et économique.

Alors qu’un nombre croissant de personnes est connecté, le trafic de données, la demande de services numériques, de centres de données et d'autres équipements TIC gourmands en énergie augmentent. Cela se traduit par une empreinte carbone et des déchets de plus en plus importants, avec de graves répercussions sur l'environnement.

Les deux cycles de conférences organisés en 2020 par l’Université de Lausanne (UNIL) et l'Université de Genève (UNIGE) offrent une approche pluridisciplinaire des thèmes de l’environnement et du numérique et permettent ainsi de mieux comprendre le paradoxe du numérique.

 Liens utiles