FR DE EN

Diagnostic biochips

Ce programme de recherche vise à rendre possible un diagnostic précoce en offrant aux acteurs de la santé des outils de diagnostic plus rapides, plus sensibles et plus intégrés.

Contexte

«Prévenir vaut mieux que guérir», ce vieil adage s’applique parfaitement à la philosophie du diagnostic médical et de la toxicologie moderne. Il s’agit d’agir tôt à un stade très précoce d’une maladie ou d’un problème clinique.

L’objectif final serait ainsi d’intervenir dès l’apparition de la maladie et de ses symptômes, avant même l’apparition d’éventuelles complications dans un traitement, ou enfin, avant l’utilisation chez l’homme de nouvelles molécules ou médicaments possédant des effets secondaires inattendus. Le moment de la prise de décision est donc crucial.

Nouveaux outils de diagnostic précoce

Dans ce cadre, la notion de «diagnostic» est à prendre dans un sens large: les instruments innovants développés dans le programme pourront être des appareils d’aide au diagnostic proprement dit, des outils de dépistage, de pronostic ou de suivi (Li et al. 2016).

Un diagnostic précoce sera notamment rendu possible par des outils d’analyse proches du patient (Gubala 2012 ; Nichols 2013), voire implantés, mais aussi par des tests chez le médecin qui seront plus sensibles et moins coûteux (Mak 2016 ; Reddy 2016) et enfin, par des logiciels permettant de rapidement extraire la signature d’un problème médical parmi des données.

Dans la même ligne de recherche, de nouveaux instruments seront développés pour permettre l’analyse des effets de molécules chimiques sur des cellules ou des tissus biologiques humains et détecter ainsi leur éventuelle toxicité (Allen et al 2005 ; Marx et al 2016).

Prolongement du premier programme

Ce programme est la suite logique du premier programme «Diagnostic Biochips» qui a vu le développement d’outils de diagnostic au chevet du patient et d’appareils de toxicologie miniaturisés. Ces systèmes diagnostiques sont un des moyens de rendre possible le diagnostic précoce.

Le nouveau programme vise à continuer ces avancées vers leur application la plus importante: permettre une prise de décision plus précoce, soit pour les soins des patients, soit pour le retrait du marché de molécules dangereuses pour la santé publique.

Partage de compétences

Ce programme se caractérise par son interdisciplinarité. Les outils envisagés ne pourront profiter aux patients que grâce à l’ingénieuse combinaison de compétences en biologie, chimie, électronique, radiologie, micro-fabrication, optique, analyse intelligente de données pour ne citer que quelques-unes des disciplines nécessaires pour la réalisation de ce programme.

Vision de la période 2007-2020
H3PoC
H3PoC project (High Performance Portable Point of Care) aims at developing a portable point of care able to acquire multispectral images of skin or blood samples and, at the same time, capable of...
DiaFev
In case of fever, the main question is to determine whether it is necessary to prescribe antibiotics, i.e. whether there is a bacterial infection. Nowadays, the nature of the infection is diagnosed...
RF3Sens
This project is focused on the development of a functional flow sensor demonstrator which allows for the wireless measurement of the cerebrospinal fluid in case of hydrocephalus. This project is...
MEAZURE
The device developed during the MEAZURE project will provide new opportunities for in vitro compound testing. It will give in one-step several information on each individual well: the effect on the...
CapSense
Inductive coupling RFID tags are widely used in a large variety of different application and it is definitely an established technology. The principle used for these tags can be applied adopting a...
I-Melanoma
Melanoma is a public health problem with a tendency towards increase in the recent years. Early detection allows for successful treatment in 90% of the cases. This project aims to provide an early...
MuchSens
Overlooked aspects of diagnostic systems are the sample preparation and the control of cell and tissue microenvironment. The ideal diagnostic system prepares biofluids and analytes (filtration,...
SmartH2OGel
This project aims to develop novel hydrogels for tissue engineering and biomedical applications. Hydrogels are cross-linked hydrophilic polymer networks with water as the dispersion media. They are...
MOVABLE
Early diagnostic based on Point of Care (POC) devices allow to more rapidly act on a patient, based on its illness. Within this context the MOVABLE project aimed at developing a quantitative POC...
SupraDiag
Point-of-care (POC) in-vitro diagnostic assays should measure biomarkers or small molecules in the blood quantitatively and not only qualitatively. However, today’s assays poorly meet this demand...

Contact

Luc Stoppini

Contact
HES-SO Rectorate
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01