Un capteur pour mesurer l’exposition humaine à la lumière | HES⁠-⁠SO University of Applied Sciences and Arts Western Switzerland
FR DE EN

Un capteur pour mesurer l’exposition humaine à la lumière

Quelle quantité et quel type de lumière votre œil enregistre-t-il au cours d’une journée? Le capteur SPECTRACE pourra bientôt vous le dire. Dans une collaboration innovante avec des étudiant·es et professeur·es de la Haute école d'art et de design – Genève, le Laboratoire de Performance Intégrée au Design (LIPID) de l’EPFL a développé un concept de capteur de lumière portatif.
HEAD – Genève, Baptiste Coulon

Simplement posé sur ses épaules, comme une paire d’écouteurs, ou accroché à un vêtement grâce à une broche aimantée, le capteur vise à accompagner toutes les activités d’un individu, qu’elles soient professionnelles, sociales ou sportives.

L’EPFL a collaboré avec des designers des filières Design Produit et Media Design de la HEAD – Genève à travers un atelier organisé en juillet 2019 avec une dizaine d’étudiant.e.s et alumni.ae, mené par Laure Krayenbuhl, fondatrice du bureau a-project, studio basé à Bienne. Leur mission: trouver un design qui soit esthétique et agréable à porter. 

Le manque d’exposition à la lumière naturelle et la surexposition aux écrans suscitent l’intérêt croissant des chercheuses et chercheurs depuis la découverte, il y a une vingtaine d’années, de la mélanopsine, un photorécepteur de notre œil sensible aux couleurs ‘bleues’.

> Lire le communiqué de la HEAD - Genève

> Tous les détails du projet sur le site de l'EPFL

 

Publié le 24.02.2020
Contact
HES⁠-⁠SO Rectorate
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01
By continuing to browse this site, you agree to the use of cookies to improve your user experience and to provide website statistics.
Read the legal notice ok