«Sortir de l’hôpital, se rétablir et se réinsérer» REVUE REISO - OCTOBRE 2016

Publié le 09.11.2016. Mis à jour le 05.05.2021.

La démarche de réhabilitation après un séjour en institution psychiatrique vise trois objectifs : sortir du cadre hospitalier bien sûr, mais aussi sortir du cadre de la maladie et sortir d’un cadre de vie insatisfaisant. Par Yannis Bussy, infirmier chef, Fondation de Nant, et Audrey Linder, sociologue, Université de Lausanne et Haute Ecole de Santé Vaud

 

Dans le canton de Vaud, deux prestataires se partagent la mission d’organiser les soins psychiatriques : le Département de psychiatrie du CHUV pour la majorité du canton et la Fondation de Nant pour la région de l’Est vaudois (environ 170’000 habitants). Ces institutions proposent des prestations hospitalières, d’hôpital de jour, des consultations ambulatoires et des interventions à domicile aux personnes pour qui les seuls soins dans les cabinets de thérapeutes privés ne suffisent pas. Cette mission s’opère avec une pluralité d’acteurs externes aux institutions psychiatriques tels que les médecins de premiers recours, les services sociaux, les CMS et les EMS psychiatriques notamment.

 

Lire la suite de l'article sur le site de REISO

 

A découvrir également

•  «Cadre, structures et citoyenneté en addictologie. Comment sortir des cadres et des réponses thérapeutiques habituelles ? »

Par Santo Gentile, infirmier spécialisé, et Dre Rita Manghi, médecin psychiatre spécialiste FMH, Service d’addictologie, HUG