Le vieillissement transnational parmi les migrants et les natifs âgés : une stratégie pour surmonter la vulnérabilité

Mardi 05 octobre 2021

La migration et le vieillissement sont deux des principaux phénomènes contemporains qui défient les sociétés modernes. Comment la migration affecte-t-elle la vulnérabilité des personnes âgées ? Les migrant·e·s âgé·e·s internationaux et les natifs dans le pays diffèrent-ils dans leurs formes et types de vulnérabilité ?

La présentation se focalisera sur le projet TransAge. Le but de ce projet est de comparer systématiquement quatre groupes de personnes âgées de 65 ans et plus : migrant·e·s internationaux, migrant·e·s internes et des natifs dans le pays d’origine et de destination. A travers cette comparaison l’objectif est de réévaluer le concept de transnationalisme et d’identifier des similitudes et des différences entre ces groupes ainsi que la source des différences. Concernant la méthodologie, le projet utilise des méthodes mixtes : une enquête en Suisse et en Italie (N=3200) qui a été menée en 2020 et un volet qualitatif qui sera mené à partir de l’automne 2021. En s’appuyant sur les données quantitatives, la présentation se focalisera sur deux thématiques : les sentiments d’inquiétude avec le COVID-19 dans ces quatre populations et les relations transnationales et translocales des migrant·e·s internes et internationaux.

Ma 05.10

HETSL ou visioconférence