Evaluation de la recherche : une nouvelle priorité européenne et du FNS

Open Science Publié le 14.03.2022. Mis à jour le 17.03.2022.

Le changement de l'évaluation de la recherche qui doit accompagner le mouvement de l'Open science fait l'objet de plusieurs initiatives au niveau européen et Suisse. L'Appel de Paris, la Commission européenne et le FNS donnent des impulsions.

L’Appel de Paris sur l’évaluation de la recherche

Après la DORA et le manifeste de Leiden, la réforme de l’évaluation de la recherche franchit un nouveau pas avec l’Appel de Paris. Le texte a été publié suite aux journées européennes de la science ouverte (4 et 5 février 2022 à Paris). Il fait suite à la publication de la recommandation de l’UNESCO sur la Science ouverte et à celle du rapport de la Commission européenne « Vers une réforme du système d’évaluation de la recherche ».

L’Appel de Paris, préparé par le Comité pour la Science Ouverte, invite à réformer le système actuel d’évaluation de la recherche en prenant en compte l’ensemble des productions de la recherche, dans toute leur diversité. Il appelle à « un système d’évaluation dans lequel les propositions de projets de recherche, les chercheurs, les unités de recherche et les institutions de recherche sont évalués sur la base de leurs mérites intrinsèques et de leurs impacts plutôt que sur le nombre de publications et leur support de publication, en promouvant l’appréciation qualitative par les pairs, appuyée sur un usage responsable des indicateurs quantitatifs. ». Lire l’Appel de Paris.

Une priorité pour la Commission européennes et l’EUA

La Commission européenne a publié un rapport cadre sur la réforme de l'évaluation de la recherche qui reflète la vision des différentes parties prenantes. Le rapport montre une volonté de faciliter et d’accélérer le changement du système d'évaluation de la recherche grâce, notamment, à un plan de mise en œuvre conjoint. L'initiative se développe actuellement sous la houlette des institutions de recherche intéressées et la Commission européenne. Il s’agit désormais d’une priorité de la politique de recherche européenne. swissuniversities a manifesté son intérêt à participer à l'initiative. Une première réunion de l'assemblée des organisations intéressées aura lieu début mars.

L’European University Association (EUA) - dont la HES-SO est membre - a également défini l'évaluation de la recherche comme l'une de ses priorités stratégiques dans son Agenda Open science 2025. L'EUA avait précédemment mené une enquête auprès des universités européennes sur la science ouverte : EUA Open Science Survey 2020-21. Cette enquête montre que la science ouverte n'est toujours pas suffisamment prise en compte dans les évaluations de la recherche. Les défis actuels concernent surtout la relève académique. Elle est encore jugée sur la base du nombre et du prestige des publications alors que, dans le même temps, elle subit une forte pression pour répondre aux objectifs de transition vers la science ouverte.

FNS: changement d'évaluation des CV et nécessité d'un numéro ORCID

Le FNS introduira dès l’automne 2022 un nouveau format de CV standardisé. Il vise à faciliter les comparaisons entre requérant·es et à rendre plus transparente l'évaluation de leur parcours scientifique. L'objectif du nouveau CV est de permettre aux chercheuses et aux chercheurs de présenter leurs contributions scientifiques les plus importantes sous forme de brefs récits en combinaison avec un nombre limité de résultats de recherche, plutôt qu’avec des listes de publications extensives.

Ce nouveau CV va dans le sens des recommandations de la Déclaration DORA qui prone un changement d'évaluation de la recherche qui doit accompagner le mouvement de l'Open science. Ne plus donner la priorité aux nombres de publications mais à leur qualité et valoriser d'autres travaux que les publications permet de faire un premier pas vers une approche qui s'émancipe de l'impact factor. 

Un identifiant ORCiD sera nécessaire. Les chercheuses et chercheurs de la HES-SO sont donc fortement encouragés à se doter d'un numéro ORCID.