FR

Recycler le textile en solutions acoustiques avec TexUp

Interview Publié le 06.02.2024. Mis à jour le 06.02.2024.

Donner une seconde vie aux déchets textiles et les transformer en solutions acoustiques : telle est la mission de TexUp, un projet entrepreneurial lancé par Boris Héritier et Sylvain Baudin, tous deux diplômés de la HES-SO Valais-Wallis en Economie d'entreprise. Interview.

 

Boris Héritier et Sylvain Baudin, alumni HES-SO et cofondateurs de TexUp - © HES-SO Valais-Wallis

En quoi consiste TexUp ?

Il y a actuellement beaucoup trop de déchets textiles et nous souhaitions mettre en place un projet qui soit à la fois utile pour le recyclage des vêtements et pour les gens.

Nous avons donc créé TexUp, qui vise à recycler des vieux habits normalement destinés à être jetés, pour les transformer en panneaux acoustiques. Le coton dans les habits présente des propriétés acoustiques et permet d'améliorer la qualité de l'environnement, dans des bureaux, au travail par exemple.

Quel public cible visez-vous ?

Beaucoup de monde a besoin d'acoustique car le bruit peut être embêtant pour travailler. C'est une nuisance qui peut être pesante. Nous avons décidé de cibler principalement les entreprises et d'équiper les espaces de travail: bureaux, open spaces, coworking, etc. 

A quel stade du projet êtes-vous et quelles sont vos perspectives pour le futur ?

Nous avons mis sur le marché une première version de notre produit et nous sommes en train de développer une seconde version améliorée qui sera disponible dans les prochains mois. Pour le futur, notre objectif est de diversifier la gamme et de trouver d'autres alternatives au recyclage textile.

En 2023, vous avez obtenu le prix First Ventures de la fondation Gebert Rüf. Comment cela vous a-t-il aidé ?

C'est une aide très précieuse car cela nous permet de travailler sur la nouvelle version de notre produit et de pouvoir assurer nos salaires. Ce sont des fonds, mais c'est aussi une grande aide en terme de ressources car nous avons désormais des bureaux à la HES-SO Valais-Wallis à Sion avec du matériel et l'aide d'ingénieur·es.

Nous avons également obtenu un prix Innovation Booster pour la décarbonisation de la part de l'association Energy Living Lab.

Vous avez tous les deux obtenus un Bachelor en Economie d'entreprise à la HES-SO Valais-Wallis. Que vous a apporté cette formation dans la concrétisation de votre projet ?

Durant cette formation, nous avons suivi le programme Business Team Academy. C'est dans cet environnement-là qu'on a décidé d'étudier la faisabilité du projet, puis de nous investir et de nous lancer. TexUp est né durant notre deuxième année de Bachelor. Cela nous a permis de vivre de vraies expériences entrepreneuriales avec de vrais clients et de vrais partenaires. Nous avons également eu l'opportunité de pouvoir aller sur le terrain, de nous confronter au marché, mais aussi d'apprendre de nos erreurs puisque nous étions encore dans le cadre de nos études.

Toutes ces expériences nous ont permis d'apprendre des choses plus concrètes par rapport à des bases théoriques à travers des livres. C'est un gros avantage de voir concrètement le travail que l'on fait se réaliser et avoir des résultats.