FR DE EN

La start-up strong.codes fournit une solution contre les «pirates» d'applications

Née à la Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud - HEIG-VD, la jeune pousse vaudoise active dans la sécurité des applications vient de remporter la deuxième étape de Venture Kick. Elle va également nouer un partenariat avec une entreprise japonaise en avril pour se déployer sur ce marché

 strong codes  DR  

Se protéger contre le hacking. Et contre les indélicats qui veulent «copier» votre application mobile. Telle est la promesse du logiciel strong.protect, produit phare de strong.codes. Cette start-up, issue de l’Institut des Technologies de l’information et de la communication de la HEIG-VD, lauréate de la bourse start-up 2014, vient de remporter la deuxième étape du concours Venture Kick, dotée de 20'000 francs. Elle concourt désormais pour les 100'000 francs finaux.

Deux types de clientèle

Fondée par Johan Wehrli, Julien Rinaldini, Dr. Pascal Junod et Dr. Laurent Balmelli (assis de gauche à droite sur la photo ci-dessus), strong.codes vise deux clientèles distinctes. «Il y a d’abord les banques, les hôpitaux, etc., soit les sociétés qui veulent notamment protéger les opérations sensibles telles que l’identification des utilisateurs, les protocoles de sécurité, la validité des certificats, etc., ainsi que les données personnelles dans leurs applications (mobiles, terminaux, desktops) en offrant un très haut niveau de sécurité, explique Laurent Balmelli, en charge du développement commercial. Et puis il y a les innovateurs, les start-up à l’origine d’un produit informatique qui veulent protéger la propriété intellectuelle de celui-ci.» Dans les deux types de clientèle,  les utilisateurs choisissent la solution de strong.codes pour lutter contre le «reverse-engineering». Cette pratique consiste en quelque sorte à «casser» l’application pour en comprendre le fonctionnement interne, identifier les maillons faibles, remonter les subtilités, les algorithmes, etc., par exemple pour s’en «inspirer».  

La société Adeya a adopté la solution

Vendu sous forme de licence, le logiciel strong.protect est un compilateur issu d’un projet né à la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud. Il vient par exemple d’être adopté par la société de Morges Adeya, spécialisée dans la téléphonie sécurisée par internet (VoIP), pour accroître le niveau de sécurité de ses applications mobiles, selon un récent communiqué conjoint.
Soulignons que la start-up d’Yverdon-les-Bains s’est appuyée sur le compilateur open source LLVM, largement utilisé dans l’industrie, pour bâtir sa solution. Cela leur permet de bénéficier d’un base d’utilisateurs très large et de toutes les fonctions fournies par le compilateur, tel que la diversité des langages informatiques et des plateformes supportées (iOS, Android, Windows, Linux, etc.). Ainsi, le produit strong.protect est une version augmentée et commerciale de LLVM, ce qui permet à tout utilisateur actuel de LLVM d’adopter ce produit facilement et de bénéficier de fonctions de protection. «Mais la sécurité est une course à l’armement, donc nous devons garder notre longueur d’avance, poursuit Laurent Balmelli. D’ailleurs, nous avons actuellement un gros client, dans le domaine des terminaux de jeux, qui va faire tester notre produit par une entreprise externe. Nous sommes tout à fait confiants.»

Au Japon dès avril

Les ventes, réalisées en direct en Suisse, ont déjà démarré et la jeune pousse se lancera au mois d’avril au Japon avec un partenaire, System Intelligent (debout sur la photo, son directeur général, Akihiro Hasegawa).

La qualité du service doit être très élevée, et l’offre bien diversifiée en fonction du segment de marché, estime le dirigeant. Mais surtout, l’année 2016 doit asseoir définitivement la crédibilité du produit par l’entremise de quelques clients clés. Face à un concurrent américain très haut de gamme côté prix, la société vaudoise ambitionne de démocratiser ce type d’outils sans faire de concession sur la qualité.



Publié le 23.02.2016
Contact
HES-SO Rectorat
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01