FR DE EN
HES-SO en brefHES-SOQui sommes-nous

Qui sommes-nous

Créée en 1998, la HES-SO Haute école spécialisée de Suisse occidentale est devenue un large réservoir de compétences, d’idées, d'innovations, de créativité et de savoirs.

La HES-SO est reconnue par la Confédération et membre de swissuniversities. Avec ses 28 hautes écoles, elle joue un rôle important dans le développement socio-économique et culturel dans les sept cantons de la Suisse occidentale et se positionne comme une actrice reconnue du paysage suisse et international de l’enseignement supérieur.

Forte de près de 21'000 étudiantes et étudiants, la HES-SO est la première HES de Suisse. Ses différentes filières d'étude et ses recherches se déclinent en six domaines qui sont Design et Arts visuels, Economie et Services, Ingénierie et Architecture,  Musique et Arts de la scène, Santé et Travail social. 

Rapport annuel 2015

Vademecum 2015-2016

 

Rectorat HES-SO

Le Rectorat assure la direction de la HES-SO et sa représentation. Il est composé de la rectrice qui le préside, ainsi que de trois vice-recteurs et d'une secrétaire générale. Le rectorat est appuyé par les Services centraux de Delémont.

Luciana Vaccaro, rectrice

Luciana Vaccaro, est la première rectrice de la HES-SO Haute école spécialisée de Suisse occidentale, depuis le 1er octobre 2013.

Avec son équipe rectorale entrée en fonction début 2014, la rectrice poursuit le développement des missions académiques: renforcer la proximité de la HES-SO avec son environnement professionnel et son rayonnement dans le paysage national et international de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Luciana Vaccaro est membre depuis septembre 2014 au Conseil de fondation du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) en tant que représentante de la Conférence des rectrices et recteurs des hautes écoles spécialisées suisses (KFH). Cette représentation est une première pour la HES-SO.

Docteure ès sciences de l’EPFL, Luciana Vaccaro a débuté sa carrière comme maître assistante à l’Institut de microtechnique de l’Université de Neuchâtel avant de prendre la direction d'un MAS en Economie de la Santé à l’Université de Lausanne. En 2009, elle met sur pied le Grants Office de l’EPFL qu'elle dirige jusqu'à sa nomination à la tête de la HES-SO.

Voir également Intervention de Luciana Vaccaro lors de la conférence TEDx Geneva 2014 sur le thème «Liberté académique, fonds publics et éthique sociétale»

 

Geneviève Le Fort, vice-rectrice Qualité

 Geneviève Lefort    Geneviève Le Fort a notamment pour tâche de conduire l’accréditation institutionnelle de la HES-SO dans le cadre de la nouvelle loi fédérale sur l'encouragement et la coordination des hautes écoles.

Ancienne directrice adjointe de l'agence suisse d'accréditation et d'assurance (AAQ), titulaire d’un doctorat en histoire de l’art et archéologie, Geneviève Le Fort bénéficie d’un rayonnement international et d’une large expérience professionnelle dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la politique des hautes écoles. 

 

Yves Rey, vice-recteur Enseignement

Engagé dans l’institution d’abord en Valais où il a dirigé le domaine Economie et Services, Yves Rey rejoint la HES-SO en 2007 pour prendre la responsabilité de ce même domaine qui réunit 6 hautes écoles ainsi que la direction de HES-SO Master.

En tant que vice-recteur Enseignement, il a désormais pour tâche de renforcer les aspects académiques et d’accompagner le processus d’accréditation institutionnelle et le positionnement des filières de la HES-SO.

 

Patrick Furrer, vice-recteur Recherche et Innovation

Patrick Furrer a la responsabilité de la coordination et du renforcement de la recherche et de l'innovation au sein de la HES-SO.

Fort d’une expérience de chercheur, il a tissé un réseau très solide avec les partenaires tant sur le plan national qu’international. Ancien vice-directeur de Euresearch, il a dirigé durant 12 ans le Point de Contact National, Technologies de l'lnformation et Communication.


Sarah Kopse-Scholberg, secrétaire générale 

Sarah Kopse-Scholberg assiste la rectrice et l'ensemble du Rectorat dans le pilotage et la gestion de l'institution.

Elle a auparavant été consultante pour un projet affilié à l'Université de Harvard, institution dont elle détient un MPA. Avant de rejoindre la HES-SO, elle a travaillé au Parlement fédéral comme secrétaire de sous-commissions puis comme conseillère du directeur général et du secrétaire général de la SSR.

 

Instances

> Organigramme

Le Comité gouvernemental est la haute instance de surveillance politique de la HES-SO et l’organe de pilotage stratégique de la HES-SO.

Le Conseil stratégique est composé d'expertes et experts externes conseillent le Comité gouvernemental de la HES-SO et apportent leur expérience et leur regard extérieur.

La Commission interparlementaire de contrôle est chargée du contrôle coordonné de la HES-SO. Elle est composée de sept délégations cantonales comprenant chacune sept membres du parlement cantonal concerné.

Le Comité directeur est composé du Rectorat, des cinq directrices générales ou directeurs généraux des hautes écoles des cantons/régions partenaires ainsi que des responsables de domaine. Il contribue à assurer la relation entre les domaines, les hautes écoles et le Rectorat et se prononce sur tous les objets soumis au Comité gouvernemental.

Les Conseils de domaine sont composés des membres des directions des hautes écoles concernées. Ils sont présidés par une ou un responsable de domaine.

Le Conseil de concertation est composé de 15 à 21 membres représentant les étudiantes et étudiants de la HES-SO et les personnels des hautes écoles élus par leurs pairs.

Chaque domaine se dote d’un conseil participatif composé d’une ou d’un représentant du personnel d’enseignement et de recherche, du personnel administratif et technique ainsi que d'étudiantes et étudiants élus par leurs pairs:

 

Les hautes écoles sont situées dans les cantons/régions partenaires qui les organisent librement en leur garantissent l’autonomie nécessaire à leur fonctionnement et leur indépendance par rapport à leur administration cantonale. Les directions des hautes écoles sont directement liées au Rectorat par un mandat de prestations.


 

Organisation

Dans le cadre d'une nouvelle convention ratifiée par tous les gouvernements et parlements des cantons partenaires  Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais et Vaud, la HES-SO se dote d'une nouvelle organisation académique dès 2013.


Organigramme de la HES-SO
Nouvelle convention
Nouvelle convention avec commentaires
Loi fédérale sur l’encouragement des hautes écoles et la coordination 
dans le domaine suisse des hautes écoles LEHE

Plan d'intentions HES-SO

La HES-SO avec ses hautes écoles et domaines se dote d’une planification stratégique à l’horizon 2020

Pour relever les défis majeurs de l’enseignement supérieur en Suisse, la HES-SO établit un plan d’intentions quinquennal (2015-2020). Outre le renforcement de l’enseignement, de la recherche et des prestations de services, les seize objectifs de développements énumérés dans ce document doivent également contribuer à accroître la cohérence de l’institution et à améliorer sa visibilité.   


 picto pdf   Lire le communiqué de presse

 picto pdf   Plan d'intentions HES-SO

 

Missions

La HES-SO dispense un enseignement de niveau tertiaire universitaire axé sur la pratique et qui s’inscrit prioritairement dans le prolongement d’une formation professionnelle de base. Ses formations sont sanctionnées par un diplôme de Bachelor et Master HES-SO. L’offre comprend également des études postgrades et du perfectionnement professionnel.

La HES-SO réalise des projets de recherche appliquée et de développement dont elle intègre les résultats à ses enseignements. Elle fournit des prestations à des tiers et assure les échanges avec les milieux de la pratique.

La HES-SO encourage le transfert de connaissances, de technologies et de pratiques artistiques. Pluridisciplinaire, elle est orientée vers l’innovation et la créativité. Elle contribue à l’élargissement des connaissances et à leur mise en valeur au profit des étudiantes et étudiants ainsi que de la société. Elle veille également à assurer un développement économique, social, écologique, environnemental et culturel durable et prend en compte le bilinguisme dans les cantons concernés.

La HES-SO collabore avec d’autres institutions de formation et de recherche en Suisse ou à l’étranger.

 

 

Historique

1994

La Conférence des offices cantonaux de formation professionnelle de Suisse romande et du Tessin (CRFP) décide de la création d’une seule HES pour la Suisse occidentale.

1995

L'Assemblée fédérale vote la loi fédérale sur les HES.

1996

L’ordonnance relative à la création et à la gestion des hautes écoles spécialisées (OHES) du 11 septembre 1996 précise la loi fédérale et fixe les filières d’études, les titres protégés, les mesures de perfectionnement professionnel et de recherche appliquée et développement.

1997

Le concordat intercantonal HES-SO est signé. Il lie les sept cantons partenaires et détermine les structures de la HES-SO et ses modes de fonctionnement (domaines sciences de l’ingénieur et architecture, économie et services et arts appliqués).

1998

L’accord intercantonal sur les HES règle l’accès aux HES sur le plan intercantonal ainsi que les contributions à fournir, par les cantons de domicile des étudiantes et étudiants, aux instances responsables de Hautes écoles spécialisées.

2001

La convention intercantonale HES-S2 crée la Haute école spécialisée santé-social de Suisse romande. Les filières de formation démarrent une année plus tard.

2004

Le rapprochement SO/S2: les domaines SO (Sciences de l’ingénieur et architecture, Economie et services, Design) et S2 (Santé, Travail social) sont réunis au sein de la HES-SO. La préparation d’une convention unique est lancée.

2005

Intégration de la musique au sein de la HES-SO. L’accord intercantonal sur les Hautes écoles spécialisées (AHES) de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP, 12 juin 2003) fixe les contributions à fournir par les cantons de domicile des étudiantes et des étudiants aux instances responsables des HES.

2006

Début de l’intégration des Arts visuels au sein de la HES-SO.

2007

La HES-SO reçoit l’autorisation d’ouvrir huit nouvelles filières Master (Sciences de l’ingénieur, Economie et services, Musique, Design et Arts visuels).

2008

En avril, le Conseil fédéral confirme l’autorisation de gérer la HES-SO. Cette décision met en lumière l’attractivité de cette institution auprès des étudiantes et étudiants, la mise en oeuvre réussie des cycles Bachelor et Master, ainsi que la maîtrise de sa gestion opérationnelle. Fin novembre, le Comité stratégique de la HES-SO dépose un avant-projet de convention auprès du Conseil fédéral.

2009

Ouverture du Master conjoint HES-SO et Université de Lausanne en Sciences infirmières. En août, le groupe d’experts nommés par le Conseil fédéral remet son rapport sur l’avant-projet de convention. Première rentrée académique de HES-SO Master à Lausanne.

2010

En janvier, le Conseil fédéral approuve sans condition l’avant-projet de convention de la HES-SO.

2011

Ouverture d’un Master en Ingénierie du territoire (MIT) et en Théâtre. En juillet, la nouvelle convention est mise en consultation auprès des gouvernements cantonaux. En novembre, le Grand Conseil valaisan est le 1er parlement cantonal à valider la nouvelle convention à l’unanimité.

2012

La nouvelle convention intercantonale est validée par l’ensemble des parlements des cantons de la HES-SO (Arc – BE-JU-NE, Genève, Fribourg, Valais, Vaud). HES-SO//Transition est lancé en vue d’organiser le passage vers cette nouvelle convention et de préparer la future accréditation institutionnelle.

2013

Entrée en vigueur de la nouvelle convention. Ouverture de trois filières Bachelor Droit économique, Energie et techniques environnementales, International Business Management. Le Bachelor en Contemporary Dance est autorisé pour ouverture en 2014. Le Comité gouvernemental décide de la nomination de la première rectrice de la HES-SO. En décembre, nomination d’un rectorat complet composé de trois vice-recteurs et d'une secrétaire générale. La HES-SO fête son 15e anniversaire.

2014

Entrée en fonction du nouveau rectorat en mars 2014. Ouvertures d’un Bachelor of Science HES-SO en Ostéopathie (septembre 2014), d'un Master en Interdisciplinary Innovation for Product & Business Development (INNOKICK – septembre 2015) et d'un Master of Science HES-SO en Global Hospitality Business (septembre 2015).

2015

Premières élections au sein de la HES-SO et la HES-SO Valais-Wallis. Un conseil de concertation et six conseils participatifs de domaine sont élus pour toute la HES-SO et un conseil représentatif est élu pour la HES-SO Valais-Wallis.

 

Contact
HES-SO Rectorat
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01