FR DE EN

Le robot Lambda a démarré des essais cliniques

Issue de la Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud - HEIG-VD et active dans la neuroréhabilitation, la jeune pousse Lambda Health System a remporté la deuxième étape du concours Venture Kick

 Lambda Health Systems  DR Depuis quelques semaines, le CHUV réalise les essais cliniques du robot Lambda, destiné à entraîner la mobilité des jambes de patients atteints d’un accident vasculaire cérébral (AVC). C’est un grand pas pour Aurélien Fauquex et Yannick Charrotton, deux ingénieurs issus de la Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud - HEIG-VD, qui ont fondé leur société Lambda Health System (LHS), en septembre dernier, à Y-Parc à Yverdon-les-Bains.

«Ce n'est pas un robot d'ingénieurs!»

«Dès le départ, notre robot a été conçu en partenariat avec des médecins et des thérapeutes pour répondre au mieux aux besoins des hôpitaux, précise le cofondateur. Ce n’est pas un robot d’ingénieurs que l’on pousse dans le médical!» Les essais menés entre le CHUV, la HEIG-VD et l’HESAV-Haute Ecole de Santé Vaud se poursuivront jusqu’en mars et devront démontrer les avantages du robot pour la réhabilitation neurologique. «Les retours des patients sont déjà excellents», glisse Aurélien Fauquex.  
Multipliant les succès, la start-up vaudoise a remporté la deuxième étape du concours Venture Kick et lorgne désormais sur les 100'000 francs attribués au vainqueur. Avec une commercialisation qui n’interviendra pas avant fin 2017, la question du financement se pose à Aurélien et Yannick, même si ceux-ci poursuivent une activité de recherche à la la HEIG-VD. «Nous cherchons désormais deux millions de francs auprès d’investisseurs pour concrétiser l'industrialisation et la mise sur le marché du produit», précise le premier. La production de l’appareil devrait être réalisée en Suisse, selon le plan d’affaires actuel.

Des jeux pour commander les jambes

Pour offrir le maximum d’outils pour la réhabilitation, LHS propose,  en combinaison avec le robot, des jeux, appelés «serious games», développés par la Haute Ecole Arc en partenariat avec la HEIG-VD et l’hepia, qui apportent un aspect ludique à l’entrainement tout en renforçant l’apprentissage moteur.

«Par ailleurs, nous avons également lancé un défi aux étudiants du nouveau Master Innokick de la HES-SO afin qu’ils identifient de nouvelles applications au robot en dehors de la neuroréhabilitation», conclut le chef d’entreprise, soucieux de la diversification de LHS. 

Site internet de Lambda Health System

Contact:

Publié le 03.12.2015
Contact
HES-SO Rectorate
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01