FR DE EN

Projets recherche pôle Santé et Vieillissement - HEdS La Source

Trois projets portant sur la gestion des risques menaçant le bien-être et le maintien à domicile des personnes de plus de 80 ans; l'accompagnement terminal des résidents déments en EMS et les jeunes retraitées et retraités à revenus modestes.
Gestion des risques menaçant le bien-être et le maintien à domicile des personnes de plus de 80 ans vivant seules à domicile et bénéficiant du soutien de services d'aide et de soins à domicile. Point de vue des personnes âgées.

    Equipe de recherche: Catherine Piguet, Maria Grazia Bedin, Marion Droz Mendelzweig

    Cette recherche porte sur l'expérience des risques dans la vie quotidienne de personnes très âgées (>80ans) vivant seules à domicile et bénéficiant d'aide et de soins à domicile.

    Ces risques se sont installés progressivement, parallèlement aux diminutions des performances liées à l'avancée en âge ou soudainement, suite à un problème de santé ou un accident.

    La plupart des recherches sur les risques pour la santé encourus par les personnes âgées portent sur des risques spécifiques (chutes, malnutrition, etc.). Or, ces personnes font face à plusieurs risques simultanément et leurs efforts d'ajustements portent sur ces ensembles de risques inter-reliés.

    A des fins de prévention, cette recherche s'attache à explorer et à comprendre ce qui détermine les choix des personnes âgées dans leur gestion de l'ensemble des risques concomitants présents dans leur quotidien.

    Une approche qualitative, constituée d'une phase d'entretiens d'explicitation individuels suivie d'une phase d'entretiens collectifs avec ces mêmes sujets, est envisagée.

    Accompagnement terminal des résidents déments en EMS vaudois: enquête sur la place des directives anticipées.

      Equipe de recherche: Marion Droz Mendelzweig, Antonella Cavaleri Pendino

      Cette recherche s'intéresse aux procédures destinées à s'enquérir des volontés des résidents avec démence avérée relatives à leur traitement en fin de vie dans les institutions de long séjour.

      L'étude suit un devis exploratoire et se concentre sur des établissements vaudois. Elle part du constat, documenté dans la littérature, de l'inadéquation de la notion de directives anticipées pour cette catégorie de résidents et du faible recours à cet outil.

      Il s'agit dès lors de documenter quelles sont les démarches pragmatiques élaborées par les professionnel-le-s pour faire en sorte que leurs soins soient au plus proche des volontés du résident en ce qui concerne l'accommodement des traitements en fin de vie.

      Au moment de l'introduction de la réforme législative sur la protection de la personne adulte, les données serviront à faire le point sur les modalités  de prise en charge en fin de vie appropriées aux personnes avec démence.

      La démarche de travail associe un questionnaire adressé aux infirmières ayant suivi une formation en soins palliatifs, avec  des entretiens d'approfondissement auprès d’un échantillon sélectionné de répondants en fonction des particularités des situations décrites dans les réponses au questionnaire.

      Jeunes retraité-e-s à revenus modestes dans le canton de Vaud: accès aux soins et pratiques de santé, entre le nécessaire et le facultatif.

        Equipe de recherche: Blaise Guinchard, Mélanie Schmittler, Marie-Laure Gally

        Cette recherche s'intéresse à l'accès aux soins des «jeunes retraité-e-s modestes». Si la situation financière représente un des déterminants principaux dans l'accès aux soins, lors du passage à la retraite, le changement de statut et les modifications de revenu à la baisse contraint ces personnes à revisiter leurs pratiques de santé.

        Pour opérer des choix en matière de santé, pour renoncer à certains soins non ou mal remboursés, elles développent des stratégies, voire de nouvelles pratiques de santé.

        Cette recherche a pour ambition de mieux documenter cette transformation des pratiques auprès des jeunes retraité'e's vaudois (ayant entre 65 et 70 ans).

        Le focus est plus particulièrement portée sur celles et ceux qui se situent dans la frange supérieure de revenus des personnes âgées à bas revenus (ci-après jeunes retraité'e's modestes).

        La recherche prête attention aux jeunes retraité'e's modestes vaudois'es, principalement celles et ceux au bénéfice d'un subside partiel à l'assurance-maladie ou celles et ceux dont la demande de subside a été refusée.

        Elle comporte deux axes dont le premier, quantitatif, cherche à décrire la population des bénéficiaires de subsides à l'assurance maladie récemment en âge AVS (moins de 5 ans) et des personnes de cette tranche d'âge ayant essuyé un refus de subside l'année précédente.

        L’étude procède à une analyse des données mises à disposition par le Service vaudois des assurances sociales et de l'hébergement (SASH) complétée par une enquête par questionnaire.

        Le second axe, qualitatif, vise au travers d'une série d'entretiens une compréhension plus fine des situations vécues par ces jeunes retraités modestes.

        Institut et Haute Ecole de la Santé La Source - HEdS-La Source-VD

        Contact
        HES-SO Rectorate
        Route de Moutier 14
        2800 - Delémont
        T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01