FR DE EN

La formation pratique

Un mode de formation spécifique et efficace.

La formation dans les domaines Santé et Travail social est construite autour de la formation pratique qui alterne les périodes théoriques avec des périodes pratiques sur le terrain professionnel selon des modalités "intégratives".

Accompagnées par les praticiens formateurs et praticiennes formatrices (PF), les personnes étudiantes sont rapidement mises en contact avec les bénéficiaires. Elles confrontent leurs savoirs théoriques et pratiques et peuvent ainsi développer une posture réflexive face à la complexité des situations professionnelles.

Les institutions partenaires

La plupart des institutions socio-sanitaires qui accueillent les étudiantes et étudiants sont des institutions partenaires qui ont adhéré aux conditions de partenariat.

FAQ

Le spécimen d’accord sur l’organisation de la formation pratique figurant dans le dossier de partenariat peut-il être modifié ?

Oui, il y a une possibilité de négociation entre une haute école et une institution pour toutes les questions d’organisation des périodes de formation pratique en lien avec des conditions locales particulières.

Cependant, les articles nouveaux ou modifiés doivent rester conformes à la convention sur la formation pratique HES-SO et respecter les conditions-cadre de la filière de formation concernée.

Enfin, l’accord n’est valable que si l’institution a préalablement signé la convention sur la formation pratique HES-SO.

Une semaine de formation pratique peut-elle être inférieure à 40 heures ?

Non. C’est sur cette base qu’ont été établis le taux d’encadrement des PF en pourcentage d’un équivalent temps plein uniforme fixé à 40 heures par semaine comme le stipule le Règlement du fonds de formation pratique (Art. 6. al.3) ainsi que le calcul du montant de l’indemnisation des institutions.

Des horaires variables sont-ils possibles ?

Oui, d’entente entre l’institution et la haute école de l’étudiant-e. L’art 10, al 3 du spécimen d’accord sur l’organisation de la formation pratique HES-SO (annexé à la convention) stipule : « les horaires de travail de l’étudiant-e sont établis d’entente entre la direction de la haute école et l’institution ».

Il se peut en effet qu’il/elle soit confronté-e à des horaires variables. En outre, des horaires variables peuvent permettre à l’étudiant-e d’expérimenter des situations auxquelles il/elle sera confronté-e, une fois diplômé-e. Pour tout-e étudiant-e, les objectifs visés spécifiquement par cet horaire variable et les conditions d’encadrement doivent être décrits dans le contrat pédagogique tripartite.

Le dispositif de formation pratique HES est-il compatible avec les programmes Bachelor (processus de Bologne) ?

Oui. Le processus de Bologne vise à rendre visible et comparable les formations sur divers plans tels que les compétences visées, les enseignements prodigués ou encore le temps consacré par les étudiant-e-s à leur formation. Il permet ainsi, entre autres, une reconnaissance facilitée et une plus grande mobilité.

Le dispositif de formation pratique HES consiste, lui, à mettre en place les conditions permettant un aménagement des études en alternance, mode organisationnel préparant le plus efficacement aux professions de l’humain. Il s’agit d’alterner des périodes de formation à l’école avec des périodes de formation sur le terrain professionnel. Il n’y a donc aucune contradiction entre ces deux perspectives qui se situent sur des plans différents.

Contact
HES-SO Rectorate
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01