FR DE EN

Etudiant en information documentaire, Marc-Antoine Schibler se pare de bronze aux championnats du monde de karaté

Marc-Antoine Schibler, étudiant en Information documentaire à la Haute école de gestion de Genève, a décroché la médaille de bronze de la catégorie élites -65 kg aux championnats du monde de karaté Shotokan 2015, les 21 et 22 août, à Tokyo.

 Marc-Antoine Schibler, médaillé de bronze    Marc-Antoine Schibler lors des championnats au Japon
 

De retour du Japon, le Bullois, qui vient par ailleurs de réussir ses examens de 2e année à la HEG-GE, a confié à la HES-SO ses impressions.

«Le jour des mondiaux, je me sentais très bien en jambe. Mes déplacements étaient bons, je suis parvenu à maîtriser la distance avec mes adversaires et utiliser toute rapidité. Je passe le premier tour sans combattre et le second 1 waza-ari à 0 contre un combattant d'Afrique du Sud. Gagnant 1 à 0, j'ai préféré ne pas prendre de risque et garder mon énergie pour la suite. A aucun moment, je ne me suis senti en danger d'égalisation.

»Je perds la demi-finale contre un combattant d'Ouzbékistan désormais double champion du monde. La demi-finale a duré une seconde (même pas), car je me suis pris une technique de jambe au visage. Ceci a été contesté par plusieurs coachs et athlètes, car mon adversaire est parti avant le départ de l'arbitre. Toutefois c'est le sport et une décision arbitrale ne doit être contestée. Je me suis donc immédiatement concentré sur la petite finale.

»J'ai combattu contre un adversaire de Jordanie. J'ai gagné le combat 2 waza-ari à 1. Mon adversaire a marqué une technique de poings au visage. J'ai pour ma part marqué une technique de poings au corps en assaut et une technique de jambes au corps en contre. La joie était immense au moment de remporter ce combat. Mon rêve de faire un podium a des mondiaux était réalisé.»

Après cette victoire, Marc-Antoine Schibler confie avoir vite éprouvé un sentiment de reconnaissance envers tous ceux qui l'ont formé, tout spécialement envers son coach et Sensei José Areosa, ainsi que ses parents. «Tout cela serait impossible sans leur soutien.»

Marc-Antoine Schibler ne voit pas ce résultat comme une fin. Il estime pouvoir encore progresser et surtout, continuer à prendre du plaisir sur les tatamis. Ainsi, à peine de retour du Japon, il reprend l'entraînement en vue de l'Open de Bâle, le 12 septembre 2015. Une rencontre qui réunira plusieurs des meilleurs karatékas du monde.

Et pour la petite histoire, Marc-Antoine Schibler a également fait partie de l'équipe «fil rouge» chargée de guider les visiteurs à «Air Factory», la réalisation de la HES-SO à Paléo 2015.

Publié le 24.08.2015
Contact
HES-SO Rectorate
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01