FR DE EN

Une designer revisite la collerette pour chien

Inspirée par la «misère de sa chienne», Taïr Delia Littman-Cohen a imaginé un dispositif postopératoire plus ergonomique et plus «sexy». Cette étudiante de la HEAD - Genève remporte le Prix GENILEM-HES-SO Genève 2015

 No More Shame chien  DR «J’ai toujours eu des chiens, un labrador notamment. Et j’ai vu que le fait de porter une collerette en plastique était vraiment problématique. Je me suis dit qu’il fallait trouver une meilleure solution, inspirée par la misère de ma chienne…»
C’est de son histoire personnelle que Taïr Delia Littman-Cohen, alors étudiante à la HEAD-Genève, a imaginé la collerette du futur. Tout d’abord en vue d’une exposition à Milan. Ce dispositif ergonomique et confortable se veut par ailleurs esthétique.
Baptisé «No More Shame», son projet vient de remporter le Prix GENILEM-HES-SO Genève 2015 à Genève, parmi 41 dossiers proposés. De quoi renforcer la fibre entrepreneuriale de la jeune designer?

L'impact via le design

«C’est clair qu’il faut encore beaucoup de travail pour pouvoir amener ce produit sur le marché, mais je m’y attèle, confie-t-elle. J’ai désormais le goût du risque, je suis mes rêves avec l’ambition d’avoir un impact via le design sur les problèmes quotidiens de la société. Pour cela, je veux monter à terme une équipe de designers talentueux.» Et ses ambitions pourraient dépasser le monde animalier, même si celui lui tient particulièrement à cœur.

Contact:

Publié le 19.11.2015
Kontakt
HES-SO Rektorat
Route de Moutier 14
2800 - Delémont
T +41 58 900 00 00 - F +41 58 900 00 01